Catégorie: T’observe allègrement

☆ Horoscope août 2017 « La férocité me pogne » Josée Yvon ☆

Une fois par mois, je m’assois et j’étudie l’alignement des planètes des prochains 30 ou 31 jours à venir pour toi. J’intuitionne, avec mes livres d’astrologie antirubrique de magazine pis mes antennes ultra-cosmiques, un horoscope avec des guidelines, des choses à réfléchir, des idées à approfondir pour ton signe et ton ascendant. Ce mois-ci, ça se passe sur le thème de  

LA FÉROCITÉ ME POGNE

comme l’écrivait Josée Yvon. Férocité comme dans « fauve » plus que dans le sens de cruel, je veux dire, c’est le mois du Lion, ça roar en dedans, pis je t’encourage à entrer en contact avec la wildness, à faire de l’espace en-dedans comme autour de toi. Y’a comme pas de mots pour ça. C’est pourquoi je te propose un horoscope « arts visuels » où je te présente une œuvre d’une femme extra avec quelques affirmations qui pourront t’aider à connecter avec le raw dans ton estomac pis à à créer un espace pour la lumière, l’amour pis toute.

Événements marquants :

Le 3 août, Uranus rétrograde, alors que le lundi 7 août, notre pleine lune est en Verseau. Le 12, Mercure entame sa rétrogradation et la nouvelle lune du 21 août est en Scorpion. Le 22, c’est le soleil qui fait briller la même constellation, pis quelques jours plus tard, le 26, Mercure entre dans la constellation du Lion pendant que Juno est directe. L’ascension de la fougue trouve son apogée à la toute fin du mois quand Vénus entre dans la constellation du Lion.

*Le féminin est employé pour ensauvager le texte

Bélier ♈

d2b3e2d1b7bf6392d3bc9c33f6e7483e

Kiki Smith

Je me tune in avec la férocité du mois d’août; je ne cache pas ma différence pour éviter le conflit, je ne downplay pas mes passions comme pour fuir la jalousie. Mes passions, je les amène avec moi, dans mon ventre, ce sont mes louves sauvages, fidèles et amicales.  Elles sont féroces et assumées parce que je crée un vaste espace pour qu’elles puissent courir à leur gré. Je marche nue derrière elles dans le silence absolu. Nous sommes « une ».

Taureau ♉

 

904252ea3b9ccea215c4d1c9b013348d-contemporary-art-daily-land-art

Ana Mendieta

J’accueille la beauté de ma férocité et, par là, je crée un espace pour que mon corps s’apaise. Je sors de mon osmose avec les autres, avec leurs pensées, avec leurs jugements, et je me dépose dans mes racines. Je me fond dans leurs sillons. Je comprends que mon énergie ne se renouvelle que si je réclame cette férocité pour moi-même, pour mes projets, pour mes passions. Je trouve mon ancrage raw, profond et réel dans mon espace avant de me projeter à l’extérieur, avant de recevoir l’autre.

Gémeaux ♊

gallery-1455123391-lisa1-6x4-1

Lisa Yuskavage

J’accepte les pôles opposés qui sèment en moi des guerres étranges entre l’impératif d’être libre qui m’habite et mon désir ardent d’appartenir. Je cherche l’équilibre dans le présent, je laisse le passé s’enflammer et les guerres choisir leur victoire. Elles seront toujours là, les guerres, mais elles ne m’empêcheront pas de me faire de l’espace pour les possibles, pour que ma wildness m’illumine. Je comprends que ma joie, mon ardeur, ma passion nécessitent cette polarité qui m’habite. Je réalise que la douceur à laquelle je m’identifie n’est pas irréconciliable avec ma férocité, qu’elles sont les deux pôles d’une même planète.

Cancer ♋

vija-celmins-untitled-ocean-1970

Vija Celmins

Je suis vaste et j’accueille la porosité de mes frontières, mais je ne me laisse pas submerger par mes émotions et celles des autres. Je profite de la vastitude de mon espace intérieur pour m’habiter dans les moindres recoins de mon infinité. Je réclame tout ce que je vis, même mes tourmentes. Je suis une mer beaucoup plus féroce qu’elle n’en a l’air. Je laisse la lune me guider. Je n’hésite pas à faire un ras-de-marée chaque fois que quelqu’un pose le pied sur une de mes rives où il n’a pas été invité. Oui, je suis vaste et impossible à contenir, mais je ne suis pas pour autant dissipée : je suis présente, forte, puissante.

Lion ♌

rist_gigantic

Pipilotti Rist

Je réalise que j’avance dans la vie à coups d’attraits soudains pour une personne, pour un projet, pour une œuvre, car de cette manière, j’ai l’impression d’être sur le bon chemin. Je comprends aujourd’hui qu’il me faut aussi apprendre à me connecter avec ma propre motivation. Alors, tranquillement, j’ouvre un vaste espace devant moi. Je quitte toutes les directions offertes par les attraits extérieurs, les gens que j’admire, les œuvres qui m’inspirent. Je saute à pieds joints dans ma noirceur que je visite trop peu souvent. Je touche le cœur de mon être et j’y trouve une férocité. Je m’y oriente à l’aide de mes propres illuminations à partir desquelles je forme mes propres constellations.

Vierge ♍

moncler_fw15_dps2

Annie Leibovitz

Je réalise que je gravite trop souvent autour des petits mondes qui ont besoin que je fasse quelque chose pour y mettre de l’ordre. On compte sur moi, c’est comme ça. Je choisis aujourd’hui de visiter un espace encore inaltéré que je porte en moi, comme un pansement. Je n’amène avec moi que ma détermination. Je ne porte sur mes épaules que ma belle férocité. Rien ne m’arrête. Ce qu’il y a derrière moi est aussi grandiose que ce qu’il y a devant. J’ai confiance, car je sais faire de tout événement quelque chose de grand. J’habite les lieux sauvages de ma solitude qui me font briller de la tête aux pieds.

Balance ♎

 

janine-antoni-tightrope

Janine Antony

Je réalise que mes décisions sont subites, que je fais des choix brusquement sans m’assurer le support des ceux et celles qui m’entourent. Je veux faire mon chemin un point c’est tout, mais je comprends que ma voie repose sur un fin équilibre impliquant beaucoup de choses hors de mon contrôle. Par conséquent, je réalise que l’hésitation n’est pas le signe d’un manque de passion, mais celui d’une prise de conscience de la complexité d’une situation. Je pose un pied devant l’autre sur mon fil. J’écoute les voix de ceux et celles qui m’animent. Je reçois l’énergie féroce d’un sol instable, mouvant, profond. J’acquiesce le flux de la vie, j’accueille le mouvement incessant.

Scorpion ♏

lead_960

Sally Mann

Mon obstination n’est pas le résultat de ma férocité, mais celle de ma rigidité. Si ma ténacité me donne l’impression que mes pieds s’ancrent dans l’infaillibilité d’un sol dur, elle entrave pourtant mon parcours. Je quitte donc cette allée de béton armé et j’accepte de perdre pied. Je crée de l’espace tout autour de moi et je m’y plonge; je me donne la possibilité d’atterrir là où les vents l’auront décidé. Je n’oublie pas que c’est la chute qui compte, ce moment où je fais le vide pour mieux entendre la voix du ventre.

Sagittaire ♐

19-v02-980x384

Tacita Dean

Je comprends que les apparences sont trompeuses et que mes efforts pour plaire aux autres n’apporteront jamais le résultat souhaité, c’est-à-dire celui d’être acceptée, aimée. Les autres, comme moi, cherche la connexion, la vraie. Je réalise que je suis à la fois un miroir du monde qui réconforte les autres et la promesse d’un ailleurs qui les déstabilise. Je me crée donc cette bulle immense dans laquelle je me permets d’être la nuit quand il fait jour et le jour quand il fait nuit. J’arbore mes couleurs les plus intenses, les plus féroces même quand les autres menacent de disparaitre. Je ne suis ni gentille, ni méchante : je suis. 

Capricorne ♑

einhorn

Rebecca Horn

Je réalise que j’ai du mal à laisser aller les beaux moments passés parce que je ne sais pas ce qui se trouve devant. Je m’y accroche dès que le présent m’anéantit ou m’ennuie. Je comprends qu’il me faut maintenant élever mon regard fièrement, férocement. Je me crée un espace vaste comme un champ, je me dépose en son centre et je regarde droit devant. Avant de faire quoi que ce soit, je prends le temps de me connecter au sol comme au ciel. J’ai une antenne pour m’approvisionner en énergie. Non! Mieux encore : je suis une antenne. 

Verseau ♒

francesca-woodman-untitled-boulder-colorado-1976

Francesca Woodman

Je réalise que de changer les choses simplement pour les changer, parfois en allant à l’encontre de mes propres intérêts, amoindrit mon énergie vitale. Ma volonté n’est pas toujours un signe de ma férocité profonde, ni l’expression de mes véritables désirs. Je me retiens donc de tout contrôler pour mieux m’enraciner, puis je laisse la rivière, le temps, le mouvement de la vie faire son œuvre. Je ne cherche plus à prendre en charge chaque détail de la réalisation de mes rêves et de mes passions. Je comprends que mon œuvre est collective, que ma plus grand tâche est de me dégager du chemin pour laisser ma vie se manifester, toute indomptée qu’elle est.

Poisson ♓

b5ef5a822241ee1b-jh-6222-large

Julie Heffernan

Je réalise que je ne suis pas responsable du bonheur des autres et que de vivre dans la fluidité ne veut pas dire de disparaitre. Je fais partie de la nature, du monde. Je me fonds autant que possible dans la vie, mais je n’oublie pas de me manifester lorsque la situation le requiert. Je suis double:  à la fois singulière et partie d’un tout indivisible. Mais je ne suis jamais absente. J’apprends aussi à faire la différence entre savoir où je vais et avoir une définition unique et rigide de la manière d’y arriver. Je reste ouverte aux possibilités, ma férocité repose sur cet espace que je me crée.

☆☆☆

ce grand carré d’espace
invite
et tremble dans les chèvrefeuilles
et les passeroses
comme le cléome sans le charme
de descendre le pergola.
Ne commande plus le doute.

Josée Yvon

Publicités

Écouter Jupiter ♃

J’ai pensé à ça, j’ai pensé à Jupiter quand je l’ai vu verser des larmes de fille-gars, je veux dire, des genres de larmes de filles qui se sentent PAS ASSEZ féminines, PAS ASSEZ belles, PAS ASSEZ comme dans les films pour pleurer, des filles qui se retiennent parce qu’elles pensent qu’elles auront l’air connes avec leurs joues brûlées, des filles qui se sentent TROP dissipées, comme TROP HUGE, pour être vulnérables; des filles qui ont assumé très tôt que c’était un privilège de pleurer. C’est comme si tout ce qui sortait d’elles spontanément était TROP grossier pour être exposé parce qu’on replace jamais les affaires dans le contexte de la voie lactée, parce qu’on n’a pas appris à écouter les GÉANTES, les FOUDROYANTES, les

turbulentes_41611

qui tournent au loin dans notre système solaire, celles qui sont faites de TEMPÊTES INFERNALES, celles qu’on ne peut pas rêver de coloniser et dont même la lueur est MORTELLE. On nous a pas montré comment reconnaitre la beauté qui se cache au cœur de leur hostilité; on n’a pas appris à troquer l’appréhension pour la compassion, la fascination pour la connaissance. On n’a pas catché que tout est une question de COMPACITÉ, pis que les géantes ont simplement décidé de ne pas se contracter, de ne pas faire de leur corps un sol à piétiner pis que c’est pas parce que leurs molécules sont de faible cohésion qu’elles n’ont pas d’intégrité ni de frontières:

on n’a pas le droit de passer au travers!

Mais en écoutant les waves de Jupiter, on va peut-être apprendre à se taire et à recevoir des MERS pis des AURORES sans essayer de comparer la force de nos gravités, sans constamment mesurer nos magnétismes. On va laisser le temps brûler ce qu’il a à brûler en regardant au-delà de la surface imparfaite pis de la rondeur, je veux dire, ce qu’on veut au final, c’est connaître ce qu’il y a dans le CŒUR. Il faut voir au-delà des anneaux de poussière, pis connecter avec ce qui fait que ça

swirl_43971

comme pas possible sur les pôles.

☆☆☆

zqchm_

J’ai lu dans Le Monde ou ailleurs qu’il pleuvait en esti sur Jupiter, mais que c’était pas de l’eau, c’était des DIAMANTS! Si on apprenait à écouter les foudroyantes, si elles se sentaient en sécurité pis légitimes de pleurer, les grands cavaliers pis les parfaites mariées iraient de ce pas se rhabiller, je veux dire: l’abondance dans le CŒUR des géantes anéantirait tout ce qui entretien la grande illusion de la préciosité, cette illusion qui définit une forme pernicieuse de beauté, cette illusion qui nous détruit dès qu’on n’en fait pas partie.

☆ Horoscope Avril 2017 ☆

Une fois par mois, je m’assois et j’étudie l’alignement des planètes des prochains 30 ou 31 jours à venir. J’intuitionne, avec mes livres d’astrologie anti-rubrique de magazine pis mes antennes ultra-cosmiques, un horoscope avec des guidelines, des choses à réfléchir, des idées à approfondir pour ton signe et ton ascendant.

Événements marquants :

Ça bouge dans le ciel, c’est en constant mouvement, pis c’est prouvé que ça bouge en dedans de toi en même temps. Tu ne t’en rends pas compte parce que tu regardes de l’asphalte ou un horizon de lumière artificielle. Je te jure que si tu te branches par en haut, toi aussi, le 2 avril, tu vas sentir que Vénus fait son entrée dans la constellation du Poisson, alors que le 12 avril, tu vas faire l’expérience d’une belle Pleine Lune en Vierge. Le 26, ton corps va se préparer à recevoir tout plein d’énergie comme la Nouvelle Lune qui se berce dans la constellation du Taureau. Juste un peu avant, c’est-à-dire le 19 avril, c’est le soleil qui éblouit la constellation du Taureau. Cette semaine-là est chargée parce que le lendemain (20 avril), Mercure entre dans la constellation du Bélier et le 21, c’est Mars qui roule chez le Gémeau. On finit ça en beauté, mais aussi en intensité, parce que le 28 avril, Vénus entre dans la constellation du Bélier.

☆  ☆ 

*Le féminin est employé pour alléger le texte.

♈ (Bélier)

L’enjeu, pour toi, ce sera de rester CENTRÉE malgré l’activité intellectuelle incessante. Je veux dire : si tu penses que ton esprit est occupé en ce moment, avril t’augmente le FLOW d’idées intensément en plus de te rendre IMPULSIVE. Ça va spinner pour tout le monde, mais comme t’es plus sensible à ça :

Respire profondément. LÀ. MAINTENANT. Et pense à le faire souvent. Ton ÉQUILIBRE en dépend.

breath-in-and-out

Source

Le mois commence en douceur et en sensibilité, c’est un bon moment pour te trouver un GROUND sur lequel atterrir durant le reste du mois quand ton agressivité, qui ajoute certainement quelque chose à ton intelligence aiguisée, compromet ton rapport aux autres.

Porte une attention particulière aux hypothèses que tu émets sur les autres, elles sont la plupart du temps des projections de ta personnalité : ça t’aide pas. Ça les turn off. Reste ouverte aux autres comme tu sais si bien l’être face aux changements. La nouvelle lune (26 avril) devrait t’aider à trouver un ÉQUILIBRE intéressant entre ta détermination personnelle et ton accueil de la différence chez les autres.

♉ (Taureau)

Il faut que tu t’OUVRES davantage. Il faut que tu OUVRES un plus grand ESPACE à l’intérieur de toi, que tu élargisses également l’espace qui t’entoure pour que ça se répercute sur ton rapport au monde qui semble rétrécir ces temps-ci. Prépare-toi dès maintenant: OUVRE LA RÉGION DE TON COEUR pour ne pas accumuler de choses qui te rendent petites, pour ne pas IMPLOSER.

111019395_o

Source

Ce mois-ci, fais l’effort de te laisser habiter par de nouvelles idées. Il y en aura plein dans l’air : laisse-les te traverser SANS TENTER DE LES POSSÉDER. Let them flow through your heart. Tu n’as pas besoin de t’enraciner autant dans ton esprit pratique. Avril ne te fera pas perdre le contrôle: PROMIS JURÉ! Tu crois peut-être que tu trouves la paix intérieure en restant calme et rationnelle, mais derrière ce calme, il y a plein de doutes et d’hésitations non avoués. Il y a aussi un grand besoin de t’OUVRIR AUX CHANGEMENTS et de faire quelque chose par pure impulsion.

Porte une attention particulière à la rigidité qui t’habite lorsque tu entres en contact avec les autres: ta gentillesse ne la masque pas. Par chance, les alignements de planètes te rendent bien chaleureuse, profite du mois pour développer ta RÉCEPTIVITÉ envers toi-même et envers les autres.

♊ (Gémeaux)

Ouaaah, c’est frénétique pour nous autres, ce mois-ci. Va falloir faire de GROS EFFORTS pour sortir de notre tête parce que tout nous y ramènera. On profitera des premiers jours du mois pour s’enraciner dans notre intuition et notre sensibilité, ça nous permettra de mieux accueillir nos moments intellectuels SURVOLTÉS.

Notre petite tendance fallacieuse à imposer notre point de vue sera à son comble. Au moins, on a le mérite d’être ORIGINALE et d’inspirer les autres, mais va falloir tout de même faire attention de ne pas tomber dans la DOMINATION, de prendre le temps de respirer et de garder le silence, parfois, pour mieux incuber. Pas facile pour nous, les Gémeaux, qui voulons toujours tout partager.

OU_MARTELER__51148

On profitera du mois d’avril pour apprendre à rester dans nos corps et dans nos sensations lors de nos tempêtes d’idées et pour travailler sur la FLUIDITÉ dans nos rapports avec les autres.

 

♋ (Cancer)

Toi, le mois d’avril t’équilibre, à condition que tu te fasses CONFIANCE. Ta nature sensible, imaginative et intuitive te permet de gérer le tourbillon d’idées nouvelles que t’apporte le printemps. Tu penses peut-être que tout ça t’étourdit, qu’il faut que tu te concentres sur du connu, mais, en fait, t’es mieux équipé que les autres pour la nouveauté, parce que t’es DANS TON COEUR! Restes-y. Le seul risque est que, te sentant en dehors de ta zone de confort, tu hésites à concrétiser ce qui te traverse l’esprit. Je te dis n’hésite pas :

GO_52706.gif

Ton désir de vouloir garder les gens que tu aimes tout près de toi te confère un je-ne-sais-quoi de chaleureux, mais sache que le mois d’avril transformera plusieurs de tes proches en GIROUETTES qui ont besoin d’explorer, d’exploser, de s’éloigner aussi. Pour ça, je te dis :

LET_GO_53530

♌ (Lion)

C’est que je te vois venir avec tes DÉBORDEMENTS D’ENTHOUSIASME qui camouflent trop souvent un certain DOGMATISME pour tes idées, pour ta vision du monde. Oh, t’as des bonnes idées, t’es créative, pis généreuse, mais ton défi, ce mois-ci, c’est de DESCENDRE DE TON PIÉDESTAL et de rester connectée à qui tu es et non à ce que tu possèdes (statut social, objets matériels, pis même à tes idées et à tes qualités).

Quand je dis de rester connectée à « qui tu es », ça veut dire de réaliser que tu fais partie d’un tout et que ce tout fait partie de toi: il ne t’appartient pas. Répète après moi, pis feel la chose :

Je suis la MER.

Je suis le VENT.

Je suis la PLUIE.

Je suis le ROCH.

Je suis la VOISINE.

Je suis

rlj2igsk

Dans tes relations, sors du paraître. Plutôt que de croire que les idées qui te traversent l’esprit t’appartiennent, donne-toi le défi et LE PLAISIR de croire que ces mêmes idées traversent les autres aussi et te LIENT IRRÉMÉDIABLEMENT à eux. Ça t’évitera de tenter involontairement de les dominer.

T’es peut-être bien entourée, parce que c’est vrai que tu es chouette à côtoyer, mais tu ressens quand même une certaine forme de déconnexion. Ta nature chaleureuse est célébrée (et god knows que tu aimes être célébrée), mais elle le sera encore plus si tu travailles ta CONNEXION avec les autres et avec l’univers en entier.

 

♍ (Vierge)

D’entrée de jeu, ce mois-ci, ce n’est pas la peine d’essayer de tout comprendre : tu ne pourras pas. Ça va TROP VITE POUR TOI. Accueille avec amour le flux des idées brutes et imparfaites qui te traversent. Ta facilité à discriminer le génial du mauvais te permet de faire le ménage dans tout ça. Go with the flow. Ça va te faire du bien.

Ta tendance naturelle à vouloir te dépasser t’aide à accueillir le tourbillon d’idées, mais fais un effort pour ne pas tomber dans le perfectionnisme et les hésitations qui viennent avec. EXPLORE FOR THE SAKE OF IT! Prends des RISQUES. AMUSE-TOI. Ça te permettra aussi d’être moins rigide dans ton jugement par rapport aux autres (qui le ressentent, d’ailleurs).

Ta facilité à aider les autres sera tout spécialement appréciée. Les gens vont venir naturellement vers toi pour goûter à ton esprit pragmatique et à ta pensée analytique : ça leur fera du bien et à toi aussi. Et c’est bien beau la modestie, mon amie, le doute de soi pis toute aussi, mais DROP IT pour ce mois-ci: HONORE-TOI À FOND.

tenor

 

♎ (Balance)

Toi, t’es cool. EASYGOING pis toute. Franchement, ça ne t’affecte pas tant que ça l’activité incessante de l’esprit, à moins que tu te sentes seule ces temps-ci. Dans ce temps-là, ça te rentre vraiment dedans. Le défi pour toi, ce mois-ci, c’est donc de RESTER CONNECTER AUX AUTRES, à ceux et celles qui te groundent, qui te font du bien. Les gens t’aiment plus que tu penses, ils recherchent ta belle présence rassurante. Il y en a que t’auras pas nécessairement envie de voir : DON’T.

Je te dirais que le mois d’avril va probablement t’amener des idées « crues », que tu ne trouveras pas « belles », mais il faut parfois que tu acceptes que l’HARMONIE SOIT ABSENTE de ton esprit, pis qu’elle soit exempte de ton apparence aussi sans te sentir amoindrie. Tu ne vas pas perdre ton ground pour autant, au contraire, tu vas t’enraciner encore plus. Ta réceptivité envers les autres est équilibrée, mais ton côté RAW mériterait d’être accueilli un peu plus. Et avec détermination, c’est-à-dire sans avoir peur de déplaire ou de ne plus être admirée.

Mais tu « smooth » TELLEMENT le monde

tu

SMOOTH_64897

partout où tu passes. Tu vas vraiment nous faire du bien ce mois-ci. Garde un peu de ton smooth pour toi, par exemple.

 

♏ (Scorpion)

Ok, toi, va falloir t’endormir un peu l’intensité parce que sinon, tu vas te DÉVORER toi-même juste après avoir bouffé les autres à qui tu donnes un peu trop de tes énergies. Tu sais, ça ne fait pas toujours du bien d’avoir quelqu’un d’aussi dévoué à ses côtés. Tu persistes, tu t’obstines, mais ce mois-ci, le mot sur lequel il faudrait que tu médites, c’est « FLUIDITÉ ».

Reste présente à toi-même et aux autres pour voir quels sont les réels besoins de chacun. Ne me dis pas que ton besoin est de combler ceux des autres, je veux dire, CREUSE POUR DE VRAI. Pourquoi tu te donnes de même? De quoi tu t’anesthésies? Prends du recul. T’as besoin de temps en solo. T’as besoin de détente. RESPIRE DEDANS et observe ce qui monte en toi.

pencil-small

Source

Tu as une super  imagination, mais profite du mois pour en expulser un peu les passions. Ça va te permettre de te centrer et de DÉNOUER les insécurités qui empêchent une certaine fluidité dans ta vie de manière générale.

♐ (Sagittaire) 

Hey madame liberté, t’as pas de problème à laisser le flow des idées te traverser. Je t’admire pour ça (c’est SÛR que j’ai un kick sur toi). Quand il y a un tourbillon, si t’es centrée à ce moment-là, tu RENTRES DEDANS pis tu tournes avec. 

NO_PROBLEMO_10671

Tu en ressors grandie et encore plus MAGNIFIQUE. On dirait parfois que tu pourrais vivre seule sur la planète pis que ça ne te ferait PAS UN PLI dans ton (trop grand) nombril. En plus, on dirait que la chance est de ton bord.

J’ai comme envie de te dire qu’on n’est pas tous et toutes comme toi. En général, les gens sont inquiets. Pis au fond, je suis certaine que tu l’es aussi. T’as un BLIND SPOT à ce niveau-là et si tu le regardais en face, je te promets que tu vivrais une vraie de vraie AVENTURE (toi qui cherches ça tout le temps).

Ce serait le fun que tu nous partages tes VULNÉRABILITÉS, ce mois-ci. Ça nous rassurerait. Je sais que c’est engageant pour toi, pis que tu n’aimes pas trop ça, mais de faire un petit tour dans l’univers des insécurités des gens qui t’entourent te permettrait de saisir pourquoi ces mêmes gens NE TE COMPRENNENT PAS. Tu te sentirais moins irritée, moins isolée dans ta belle GRANDE QUÊTE. Moins exigeante, aussi.

 

♑ (Capricorne)

Ok, arrête de faire comme si tu n’étais pas conventionnelle : tu l’es. Arrête aussi de faire comme si ça ne te dérangeait pas ce que les autres pensent de toi : fudge, y’a rien comme ton personal standing. Ton défi, ce mois-ci, c’est de LÂCHER LA CONVENANCE. Je suis certaine que tu travailles tes GUTS depuis plusieurs années, que t’es plus BOLD que tu ne l’as jamais été, mais c’est pas assez. Tu le sais bien. Et ne t’en fais pas, tu ne perdras pas ton honneur, au contraire : c’est en étant FRILEUSE que les gens que tu estimes le plus s’éloignent de toi. Parce que tu t’éloignes de toi-même.

Avril fera SHINER ton intelligence, c’est le moment pour toi de laisser parler tes impulsions avec nuances, comme tu le fais si bien naturellement. Tu peux donc lâcher ta prudence qui découle de ta peur de ne pas être approuvée par les autres. Tiens-toi DEBOUTE pour ce en quoi tu crois.

tumblr_inline_og2usg4xkh1uya518_500

Profite du mois pour t’ouvrir un peu plus dans tes relations amicales et intimes. Montre-nous donc qui tu es! Pour ça, il faut que tu apprennes à faire taire la voix en toi qui recherche la bénédiction des autres et à T’ÉCOUTER POUR DE VRAI.

 

♒ (Verseau)

Tu ne vas pas aimer ça, mais c’est le temps pour toi d’essayer de TOMBER EN AMOUR avec ce que tu DÉTESTES. Tu vas voir que ce mois-ci, des idées qui normalement te rebutent vont te traverser l’esprit : EXPLORE-LES! C’est bon pour ta belle nature

inventive_15883

Ta relation avec les autres est marquée par ton côté idéaliste, ce qui justement ne te permet pas souvent d’entrer en véritable connexion avec les autres. T’es comme dans une BULLE. Le mois d’avril va accentuer ta BULLE, mais c’est aussi un bon moment pour en prendre conscience, pour laisser entrer ce que tu mets à l’écart d’habitude. Tranquillement, ta BULLE va s’effriter un peu. Ce ne sera pas facile pour toi, mais ça vaut la peine, je te jure. Tu vas te sentir TELLEMENT PLUS LIBRE.

giphy

 

♓ (Poisson)

Wow, le mois d’avril pour toi, ça va être comme un CADEAU. L’activité incessante de l’esprit ne t’assommera pas parce que tu es capable de beaucoup d’accueil et de fluidité. Le risque pour toi est de te laisser envahir ou de croire en tout ce qui te traverse, en tout ce que te racontent les gens: de prendre tout ça pour du cash. Je te conseille, en ce sens, d’essayer de faire des choses qui t’ancrent dans le MONDE COMMUN, genre lire les journaux, avoir une routine. Développe ton esprit critique, ton esprit pratique.

Tu pourrais aussi te donner le défi de concrétiser certains de tes projets ou d’exprimer tes idées,  de les METTRE AU MONDE ou d’explorer directement la matière. Tu as tendance à vivre beaucoup de choses dans l’abstrait. Même si ce que tu fais semble concret pour toi, les autres n’ont pas le plaisir de TE VOIR dans toute ta splendeur. Il est temps d’arrêter de croire que tu vas avoir l’air déconnectée.

tumblr_mjjvxatjrb1s32gwbo1_500

Ta grande sensibilité te rend vulnérable aux autres, c’est peut-être pourquoi tu hésites à concrétiser tes idées, mais crois-le ou non, c’est justement ce qui te permettrait de te sentir PROTÉGÉE.

☆  ☆ 

 Bon mois d’avril, toutes!

❤ & 💪

Le sarcasme, ça tue l’âme, ça tue  l’AMOUR, je veux dire ça tue TOUTE ok? Arrête donc, là.  En plus, ça a pas l’air d’être ben bon pour le teint, t’as même plus de COULEURS dans la face. Sois donc COUNTRY, mais pour de vrai, pas juste pour avoir l’air de ça parce que c’est don’ cool pis rugged pis toute, je veux dire fais-toi des BICEPS pour de vrai en bêchant le sol avec la fourche pis invente une toune pendant que la terre se

retourne_08066

« Country music tries its best to be HONEST with itself. When it’s sad, it SAYS it’s sad »

bluebird

be_honest_07401

Ressens donc ce que t’as à ressentir au lieu d’étendre tes sarcasmes sur les réseaux sociaux. Si t’es pas capable, mets ta main sur mon COEUR pis regarde moi dans les yeux, je vais t’allumer le TROISIÈME OEIL pour que tu puisses dire « I HAD THE TIME OF MY LIFE » au moins une fois avant de mourir.

Je vais te dire une affaire: j’ai les pieds dans la terre, les mains sur un tronc pis mes cheveux sont des ANTENNES COSMIQUES FULL COSMIQUES. Je suis une WITCH. Je connais toutes les concoctions, les décoctions, je vais semer mes affaires bientôt, pis ça va te GUÉRIR même si t’es pas game, même si tu me méprises avec ton ami le Pharmachien pis les autres adeptes de la rhétorique sarcastique. HEY!

NIAISE DONC PAS AVEC LES SORCIÈRES!

Je fais du HEALING avec mes mains, pis je te haircut le spectre de ton AURA, mais détrompe-toi, je suis pas en train de slaquer intellectuellement, de céder à la médiocrité : NON! J’aime trop l’exigence, c’est avec ça que je FIGHT contre le sarcasme et sa négligence. Ça fait que si tu continues de m’entretenir sur des affaires qui ne viennent pas de ton COUNTRY intérieur, si tu continues du me montrer le muscle de ton cerveau en négligeant le pouvoir de tes BICEPS, je vais te dire:

boooring_11133

comme une adolescente insolente pis après je vais TOUTE faire pour te voir pour de vrai, pour t’accueillir AU COMPLET, même avec ce que tu détestes le plus de ta personne, pis si ça marche toujours pas, je vais retourner dormir avec celle qui m’a appris à TOUT DIRE, à TOUT RESSENTIR.

guitarrealness

Militante épanouie

Durant le mois de mai, j’essaierai de faire de l’oxymore « militante épanouie » un pléonasme; je célèbrerai mes résistances quotidiennes à la Villa réflexive où je suis en résidence d’écriture virtuelle, accompagnée de Klermor.

Il y a longtemps que je me demande comment être militante féministe et épanouie. Ça me triture, ça m’obsède, ça me désespère. Maudits livres de croissance personnelle, mais c’est pas pire qu’une formation intellectuelle. S’agit de voir où ça merge. Je médite là-dessus, pas zen pantoute. Tu pourras lire mes courtes tergiversations

ici

Prévisible

Je m’étais promis que je prendrais le premier low hanging fruit dans le fig tree, que je le savourerais pis c’est ça que je fais, mais faut dire que le sucre raffiné ou pas, ça donne un boost sur le coup, mais ça finit toujours par épuiser un peu je veux dire :

JE SUIS CREVÉE !

Ces temps-ci mon fils dit toujours « JE LE SAVAIS». Genre : « je le savais que tu allais revenir tard» ou « je le savais que tu allais étudier ce livre-là ». Évidemment, il ne le savait pas vraiment, mais il dit ça pour se rassurer parce que, comme toi pis moi, il a besoin de croire qu’il a un peu de contrôle sur sa vie. Dans ce temps-là, je lui réponds (c’est un peu poche, je t’avertis) : « mais non, tu ne le savais pas vraiment, il faut que tu dises les vraies affaires mon chou ». Je lui dis ça surtout parce que j’ai peur qu’il se mette à penser que rien ne peut changer; j’ai peur qu’il perde espoir pis qu’il lutte sans ne jamais rien créer parce que ÇA VA TOUT ENSEMBLE CES AFFAIRES-LÀ. En même temps, je me sens tellement coupable d’être moins présente, de ne pas lui passer une brosse dans le toupet le matin pis de ne pas l’amener faire du bike dans la fontaine du parc Outremont. Je sais que c’est pour ça qu’il n’arrête pas de dire qu’il sait tout d’avance : c’est parce qu’il ne sait plus trop et qu’il n’a pas envie d’être déçu. En tout cas, c’est temporaire pis je te jure que je travaille là-dessus.

Ça me fait penser: quand le verdict « Gomeshi » était en train de tomber comme des centaines de briques vers ma poitrine, pour arrêter la chute parce que ça allait faire mal, parce que ça allait peser lourd longtemps, parce que ça allait me détruire, j’ai failli faire comme plein d’autres pis dire que « je le savais », que « c’était prévisible ». Pourtant, j’étais certaine que ça marcherait cette fois-ci parce qu’elles étaient une bonne gang avec un bon vent dans le dos. Chaque fois que je voyais le petit mot « prévisible » dans les articles, les posts, les commentaires, même si je le comprenais, je me sentais comme une naïve, une conne, une pas lucide. Je me sentais loin loin loin des gens, genre pas dans leur camp. J’avais envie de gens déçus, de gens tristes pis en crisse. De gens qui, pour un petit instant, ne savaient plus.

RIEN DE PLUS DÉSESPÉRANT QUE QUELQU’UN QUI CONTEMPLE NOTRE DÉCEPTION DU HAUT D’UN

JE_LE_SAVAIS_15678

Je me suis réfugiée intérieurement en me disant: « Sont-tu vraiment en train de dire haut et fort à ces femmes (et à toutes les autres) qui ont dénoncé (ou non) que c’était prévisible? Qu’elles doivent lutter sans espérer? Et qu’avec leurs actions, elles n’ont rien créé? Tout ça pour ne pas trop ressentir? ». Je me disais qu’il faudrait peut-être ranger les « JE LE SAVAIS », surtout quand on est sur le fait, parce que collectivement pis intimement, le prévisible, ça nous défait un peu le sensible…

L’oeil de l’ouragan

Un récit d’aventure, mais surtout un hommage aux iles, aux kitesurfeurs-euses, à mon fils.

« L’oeil de l’ouragan »  dans Revue Zinc – Spécial eau salée.

INVITATION-ZINC-EAU-SALÉE

Avec des textes de Carl-Keven Korb, Françoise Major, Mikella Nicol, Laurence Gough et Véronique Malouin.

En librairie début mai!