Catégorie: Remixe la culture

☆ Horoscope août 2017 « La férocité me pogne » Josée Yvon ☆

Une fois par mois, je m’assois et j’étudie l’alignement des planètes des prochains 30 ou 31 jours à venir pour toi. J’intuitionne, avec mes livres d’astrologie antirubrique de magazine pis mes antennes ultra-cosmiques, un horoscope avec des guidelines, des choses à réfléchir, des idées à approfondir pour ton signe et ton ascendant. Ce mois-ci, ça se passe sur le thème de  

LA FÉROCITÉ ME POGNE

comme l’écrivait Josée Yvon. Férocité comme dans « fauve » plus que dans le sens de cruel, je veux dire, c’est le mois du Lion, ça roar en dedans, pis je t’encourage à entrer en contact avec la wildness, à faire de l’espace en-dedans comme autour de toi. Y’a comme pas de mots pour ça. C’est pourquoi je te propose un horoscope « arts visuels » où je te présente une œuvre d’une femme extra avec quelques affirmations qui pourront t’aider à connecter avec le raw dans ton estomac pis à à créer un espace pour la lumière, l’amour pis toute.

Événements marquants :

Le 3 août, Uranus rétrograde, alors que le lundi 7 août, notre pleine lune est en Verseau. Le 12, Mercure entame sa rétrogradation et la nouvelle lune du 21 août est en Scorpion. Le 22, c’est le soleil qui fait briller la même constellation, pis quelques jours plus tard, le 26, Mercure entre dans la constellation du Lion pendant que Juno est directe. L’ascension de la fougue trouve son apogée à la toute fin du mois quand Vénus entre dans la constellation du Lion.

*Le féminin est employé pour ensauvager le texte

Bélier ♈

d2b3e2d1b7bf6392d3bc9c33f6e7483e

Kiki Smith

Je me tune in avec la férocité du mois d’août; je ne cache pas ma différence pour éviter le conflit, je ne downplay pas mes passions comme pour fuir la jalousie. Mes passions, je les amène avec moi, dans mon ventre, ce sont mes louves sauvages, fidèles et amicales.  Elles sont féroces et assumées parce que je crée un vaste espace pour qu’elles puissent courir à leur gré. Je marche nue derrière elles dans le silence absolu. Nous sommes « une ».

Taureau ♉

 

904252ea3b9ccea215c4d1c9b013348d-contemporary-art-daily-land-art

Ana Mendieta

J’accueille la beauté de ma férocité et, par là, je crée un espace pour que mon corps s’apaise. Je sors de mon osmose avec les autres, avec leurs pensées, avec leurs jugements, et je me dépose dans mes racines. Je me fond dans leurs sillons. Je comprends que mon énergie ne se renouvelle que si je réclame cette férocité pour moi-même, pour mes projets, pour mes passions. Je trouve mon ancrage raw, profond et réel dans mon espace avant de me projeter à l’extérieur, avant de recevoir l’autre.

Gémeaux ♊

gallery-1455123391-lisa1-6x4-1

Lisa Yuskavage

J’accepte les pôles opposés qui sèment en moi des guerres étranges entre l’impératif d’être libre qui m’habite et mon désir ardent d’appartenir. Je cherche l’équilibre dans le présent, je laisse le passé s’enflammer et les guerres choisir leur victoire. Elles seront toujours là, les guerres, mais elles ne m’empêcheront pas de me faire de l’espace pour les possibles, pour que ma wildness m’illumine. Je comprends que ma joie, mon ardeur, ma passion nécessitent cette polarité qui m’habite. Je réalise que la douceur à laquelle je m’identifie n’est pas irréconciliable avec ma férocité, qu’elles sont les deux pôles d’une même planète.

Cancer ♋

vija-celmins-untitled-ocean-1970

Vija Celmins

Je suis vaste et j’accueille la porosité de mes frontières, mais je ne me laisse pas submerger par mes émotions et celles des autres. Je profite de la vastitude de mon espace intérieur pour m’habiter dans les moindres recoins de mon infinité. Je réclame tout ce que je vis, même mes tourmentes. Je suis une mer beaucoup plus féroce qu’elle n’en a l’air. Je laisse la lune me guider. Je n’hésite pas à faire un ras-de-marée chaque fois que quelqu’un pose le pied sur une de mes rives où il n’a pas été invité. Oui, je suis vaste et impossible à contenir, mais je ne suis pas pour autant dissipée : je suis présente, forte, puissante.

Lion ♌

rist_gigantic

Pipilotti Rist

Je réalise que j’avance dans la vie à coups d’attraits soudains pour une personne, pour un projet, pour une œuvre, car de cette manière, j’ai l’impression d’être sur le bon chemin. Je comprends aujourd’hui qu’il me faut aussi apprendre à me connecter avec ma propre motivation. Alors, tranquillement, j’ouvre un vaste espace devant moi. Je quitte toutes les directions offertes par les attraits extérieurs, les gens que j’admire, les œuvres qui m’inspirent. Je saute à pieds joints dans ma noirceur que je visite trop peu souvent. Je touche le cœur de mon être et j’y trouve une férocité. Je m’y oriente à l’aide de mes propres illuminations à partir desquelles je forme mes propres constellations.

Vierge ♍

moncler_fw15_dps2

Annie Leibovitz

Je réalise que je gravite trop souvent autour des petits mondes qui ont besoin que je fasse quelque chose pour y mettre de l’ordre. On compte sur moi, c’est comme ça. Je choisis aujourd’hui de visiter un espace encore inaltéré que je porte en moi, comme un pansement. Je n’amène avec moi que ma détermination. Je ne porte sur mes épaules que ma belle férocité. Rien ne m’arrête. Ce qu’il y a derrière moi est aussi grandiose que ce qu’il y a devant. J’ai confiance, car je sais faire de tout événement quelque chose de grand. J’habite les lieux sauvages de ma solitude qui me font briller de la tête aux pieds.

Balance ♎

 

janine-antoni-tightrope

Janine Antony

Je réalise que mes décisions sont subites, que je fais des choix brusquement sans m’assurer le support des ceux et celles qui m’entourent. Je veux faire mon chemin un point c’est tout, mais je comprends que ma voie repose sur un fin équilibre impliquant beaucoup de choses hors de mon contrôle. Par conséquent, je réalise que l’hésitation n’est pas le signe d’un manque de passion, mais celui d’une prise de conscience de la complexité d’une situation. Je pose un pied devant l’autre sur mon fil. J’écoute les voix de ceux et celles qui m’animent. Je reçois l’énergie féroce d’un sol instable, mouvant, profond. J’acquiesce le flux de la vie, j’accueille le mouvement incessant.

Scorpion ♏

lead_960

Sally Mann

Mon obstination n’est pas le résultat de ma férocité, mais celle de ma rigidité. Si ma ténacité me donne l’impression que mes pieds s’ancrent dans l’infaillibilité d’un sol dur, elle entrave pourtant mon parcours. Je quitte donc cette allée de béton armé et j’accepte de perdre pied. Je crée de l’espace tout autour de moi et je m’y plonge; je me donne la possibilité d’atterrir là où les vents l’auront décidé. Je n’oublie pas que c’est la chute qui compte, ce moment où je fais le vide pour mieux entendre la voix du ventre.

Sagittaire ♐

19-v02-980x384

Tacita Dean

Je comprends que les apparences sont trompeuses et que mes efforts pour plaire aux autres n’apporteront jamais le résultat souhaité, c’est-à-dire celui d’être acceptée, aimée. Les autres, comme moi, cherche la connexion, la vraie. Je réalise que je suis à la fois un miroir du monde qui réconforte les autres et la promesse d’un ailleurs qui les déstabilise. Je me crée donc cette bulle immense dans laquelle je me permets d’être la nuit quand il fait jour et le jour quand il fait nuit. J’arbore mes couleurs les plus intenses, les plus féroces même quand les autres menacent de disparaitre. Je ne suis ni gentille, ni méchante : je suis. 

Capricorne ♑

einhorn

Rebecca Horn

Je réalise que j’ai du mal à laisser aller les beaux moments passés parce que je ne sais pas ce qui se trouve devant. Je m’y accroche dès que le présent m’anéantit ou m’ennuie. Je comprends qu’il me faut maintenant élever mon regard fièrement, férocement. Je me crée un espace vaste comme un champ, je me dépose en son centre et je regarde droit devant. Avant de faire quoi que ce soit, je prends le temps de me connecter au sol comme au ciel. J’ai une antenne pour m’approvisionner en énergie. Non! Mieux encore : je suis une antenne. 

Verseau ♒

francesca-woodman-untitled-boulder-colorado-1976

Francesca Woodman

Je réalise que de changer les choses simplement pour les changer, parfois en allant à l’encontre de mes propres intérêts, amoindrit mon énergie vitale. Ma volonté n’est pas toujours un signe de ma férocité profonde, ni l’expression de mes véritables désirs. Je me retiens donc de tout contrôler pour mieux m’enraciner, puis je laisse la rivière, le temps, le mouvement de la vie faire son œuvre. Je ne cherche plus à prendre en charge chaque détail de la réalisation de mes rêves et de mes passions. Je comprends que mon œuvre est collective, que ma plus grand tâche est de me dégager du chemin pour laisser ma vie se manifester, toute indomptée qu’elle est.

Poisson ♓

b5ef5a822241ee1b-jh-6222-large

Julie Heffernan

Je réalise que je ne suis pas responsable du bonheur des autres et que de vivre dans la fluidité ne veut pas dire de disparaitre. Je fais partie de la nature, du monde. Je me fonds autant que possible dans la vie, mais je n’oublie pas de me manifester lorsque la situation le requiert. Je suis double:  à la fois singulière et partie d’un tout indivisible. Mais je ne suis jamais absente. J’apprends aussi à faire la différence entre savoir où je vais et avoir une définition unique et rigide de la manière d’y arriver. Je reste ouverte aux possibilités, ma férocité repose sur cet espace que je me crée.

☆☆☆

ce grand carré d’espace
invite
et tremble dans les chèvrefeuilles
et les passeroses
comme le cléome sans le charme
de descendre le pergola.
Ne commande plus le doute.

Josée Yvon

☆ Horoscope Avril 2017 ☆

Une fois par mois, je m’assois et j’étudie l’alignement des planètes des prochains 30 ou 31 jours à venir. J’intuitionne, avec mes livres d’astrologie anti-rubrique de magazine pis mes antennes ultra-cosmiques, un horoscope avec des guidelines, des choses à réfléchir, des idées à approfondir pour ton signe et ton ascendant.

Événements marquants :

Ça bouge dans le ciel, c’est en constant mouvement, pis c’est prouvé que ça bouge en dedans de toi en même temps. Tu ne t’en rends pas compte parce que tu regardes de l’asphalte ou un horizon de lumière artificielle. Je te jure que si tu te branches par en haut, toi aussi, le 2 avril, tu vas sentir que Vénus fait son entrée dans la constellation du Poisson, alors que le 12 avril, tu vas faire l’expérience d’une belle Pleine Lune en Vierge. Le 26, ton corps va se préparer à recevoir tout plein d’énergie comme la Nouvelle Lune qui se berce dans la constellation du Taureau. Juste un peu avant, c’est-à-dire le 19 avril, c’est le soleil qui éblouit la constellation du Taureau. Cette semaine-là est chargée parce que le lendemain (20 avril), Mercure entre dans la constellation du Bélier et le 21, c’est Mars qui roule chez le Gémeau. On finit ça en beauté, mais aussi en intensité, parce que le 28 avril, Vénus entre dans la constellation du Bélier.

☆  ☆ 

*Le féminin est employé pour alléger le texte.

♈ (Bélier)

L’enjeu, pour toi, ce sera de rester CENTRÉE malgré l’activité intellectuelle incessante. Je veux dire : si tu penses que ton esprit est occupé en ce moment, avril t’augmente le FLOW d’idées intensément en plus de te rendre IMPULSIVE. Ça va spinner pour tout le monde, mais comme t’es plus sensible à ça :

Respire profondément. LÀ. MAINTENANT. Et pense à le faire souvent. Ton ÉQUILIBRE en dépend.

breath-in-and-out

Source

Le mois commence en douceur et en sensibilité, c’est un bon moment pour te trouver un GROUND sur lequel atterrir durant le reste du mois quand ton agressivité, qui ajoute certainement quelque chose à ton intelligence aiguisée, compromet ton rapport aux autres.

Porte une attention particulière aux hypothèses que tu émets sur les autres, elles sont la plupart du temps des projections de ta personnalité : ça t’aide pas. Ça les turn off. Reste ouverte aux autres comme tu sais si bien l’être face aux changements. La nouvelle lune (26 avril) devrait t’aider à trouver un ÉQUILIBRE intéressant entre ta détermination personnelle et ton accueil de la différence chez les autres.

♉ (Taureau)

Il faut que tu t’OUVRES davantage. Il faut que tu OUVRES un plus grand ESPACE à l’intérieur de toi, que tu élargisses également l’espace qui t’entoure pour que ça se répercute sur ton rapport au monde qui semble rétrécir ces temps-ci. Prépare-toi dès maintenant: OUVRE LA RÉGION DE TON COEUR pour ne pas accumuler de choses qui te rendent petites, pour ne pas IMPLOSER.

111019395_o

Source

Ce mois-ci, fais l’effort de te laisser habiter par de nouvelles idées. Il y en aura plein dans l’air : laisse-les te traverser SANS TENTER DE LES POSSÉDER. Let them flow through your heart. Tu n’as pas besoin de t’enraciner autant dans ton esprit pratique. Avril ne te fera pas perdre le contrôle: PROMIS JURÉ! Tu crois peut-être que tu trouves la paix intérieure en restant calme et rationnelle, mais derrière ce calme, il y a plein de doutes et d’hésitations non avoués. Il y a aussi un grand besoin de t’OUVRIR AUX CHANGEMENTS et de faire quelque chose par pure impulsion.

Porte une attention particulière à la rigidité qui t’habite lorsque tu entres en contact avec les autres: ta gentillesse ne la masque pas. Par chance, les alignements de planètes te rendent bien chaleureuse, profite du mois pour développer ta RÉCEPTIVITÉ envers toi-même et envers les autres.

♊ (Gémeaux)

Ouaaah, c’est frénétique pour nous autres, ce mois-ci. Va falloir faire de GROS EFFORTS pour sortir de notre tête parce que tout nous y ramènera. On profitera des premiers jours du mois pour s’enraciner dans notre intuition et notre sensibilité, ça nous permettra de mieux accueillir nos moments intellectuels SURVOLTÉS.

Notre petite tendance fallacieuse à imposer notre point de vue sera à son comble. Au moins, on a le mérite d’être ORIGINALE et d’inspirer les autres, mais va falloir tout de même faire attention de ne pas tomber dans la DOMINATION, de prendre le temps de respirer et de garder le silence, parfois, pour mieux incuber. Pas facile pour nous, les Gémeaux, qui voulons toujours tout partager.

OU_MARTELER__51148

On profitera du mois d’avril pour apprendre à rester dans nos corps et dans nos sensations lors de nos tempêtes d’idées et pour travailler sur la FLUIDITÉ dans nos rapports avec les autres.

 

♋ (Cancer)

Toi, le mois d’avril t’équilibre, à condition que tu te fasses CONFIANCE. Ta nature sensible, imaginative et intuitive te permet de gérer le tourbillon d’idées nouvelles que t’apporte le printemps. Tu penses peut-être que tout ça t’étourdit, qu’il faut que tu te concentres sur du connu, mais, en fait, t’es mieux équipé que les autres pour la nouveauté, parce que t’es DANS TON COEUR! Restes-y. Le seul risque est que, te sentant en dehors de ta zone de confort, tu hésites à concrétiser ce qui te traverse l’esprit. Je te dis n’hésite pas :

GO_52706.gif

Ton désir de vouloir garder les gens que tu aimes tout près de toi te confère un je-ne-sais-quoi de chaleureux, mais sache que le mois d’avril transformera plusieurs de tes proches en GIROUETTES qui ont besoin d’explorer, d’exploser, de s’éloigner aussi. Pour ça, je te dis :

LET_GO_53530

♌ (Lion)

C’est que je te vois venir avec tes DÉBORDEMENTS D’ENTHOUSIASME qui camouflent trop souvent un certain DOGMATISME pour tes idées, pour ta vision du monde. Oh, t’as des bonnes idées, t’es créative, pis généreuse, mais ton défi, ce mois-ci, c’est de DESCENDRE DE TON PIÉDESTAL et de rester connectée à qui tu es et non à ce que tu possèdes (statut social, objets matériels, pis même à tes idées et à tes qualités).

Quand je dis de rester connectée à « qui tu es », ça veut dire de réaliser que tu fais partie d’un tout et que ce tout fait partie de toi: il ne t’appartient pas. Répète après moi, pis feel la chose :

Je suis la MER.

Je suis le VENT.

Je suis la PLUIE.

Je suis le ROCH.

Je suis la VOISINE.

Je suis

rlj2igsk

Dans tes relations, sors du paraître. Plutôt que de croire que les idées qui te traversent l’esprit t’appartiennent, donne-toi le défi et LE PLAISIR de croire que ces mêmes idées traversent les autres aussi et te LIENT IRRÉMÉDIABLEMENT à eux. Ça t’évitera de tenter involontairement de les dominer.

T’es peut-être bien entourée, parce que c’est vrai que tu es chouette à côtoyer, mais tu ressens quand même une certaine forme de déconnexion. Ta nature chaleureuse est célébrée (et god knows que tu aimes être célébrée), mais elle le sera encore plus si tu travailles ta CONNEXION avec les autres et avec l’univers en entier.

 

♍ (Vierge)

D’entrée de jeu, ce mois-ci, ce n’est pas la peine d’essayer de tout comprendre : tu ne pourras pas. Ça va TROP VITE POUR TOI. Accueille avec amour le flux des idées brutes et imparfaites qui te traversent. Ta facilité à discriminer le génial du mauvais te permet de faire le ménage dans tout ça. Go with the flow. Ça va te faire du bien.

Ta tendance naturelle à vouloir te dépasser t’aide à accueillir le tourbillon d’idées, mais fais un effort pour ne pas tomber dans le perfectionnisme et les hésitations qui viennent avec. EXPLORE FOR THE SAKE OF IT! Prends des RISQUES. AMUSE-TOI. Ça te permettra aussi d’être moins rigide dans ton jugement par rapport aux autres (qui le ressentent, d’ailleurs).

Ta facilité à aider les autres sera tout spécialement appréciée. Les gens vont venir naturellement vers toi pour goûter à ton esprit pragmatique et à ta pensée analytique : ça leur fera du bien et à toi aussi. Et c’est bien beau la modestie, mon amie, le doute de soi pis toute aussi, mais DROP IT pour ce mois-ci: HONORE-TOI À FOND.

tenor

 

♎ (Balance)

Toi, t’es cool. EASYGOING pis toute. Franchement, ça ne t’affecte pas tant que ça l’activité incessante de l’esprit, à moins que tu te sentes seule ces temps-ci. Dans ce temps-là, ça te rentre vraiment dedans. Le défi pour toi, ce mois-ci, c’est donc de RESTER CONNECTER AUX AUTRES, à ceux et celles qui te groundent, qui te font du bien. Les gens t’aiment plus que tu penses, ils recherchent ta belle présence rassurante. Il y en a que t’auras pas nécessairement envie de voir : DON’T.

Je te dirais que le mois d’avril va probablement t’amener des idées « crues », que tu ne trouveras pas « belles », mais il faut parfois que tu acceptes que l’HARMONIE SOIT ABSENTE de ton esprit, pis qu’elle soit exempte de ton apparence aussi sans te sentir amoindrie. Tu ne vas pas perdre ton ground pour autant, au contraire, tu vas t’enraciner encore plus. Ta réceptivité envers les autres est équilibrée, mais ton côté RAW mériterait d’être accueilli un peu plus. Et avec détermination, c’est-à-dire sans avoir peur de déplaire ou de ne plus être admirée.

Mais tu « smooth » TELLEMENT le monde

tu

SMOOTH_64897

partout où tu passes. Tu vas vraiment nous faire du bien ce mois-ci. Garde un peu de ton smooth pour toi, par exemple.

 

♏ (Scorpion)

Ok, toi, va falloir t’endormir un peu l’intensité parce que sinon, tu vas te DÉVORER toi-même juste après avoir bouffé les autres à qui tu donnes un peu trop de tes énergies. Tu sais, ça ne fait pas toujours du bien d’avoir quelqu’un d’aussi dévoué à ses côtés. Tu persistes, tu t’obstines, mais ce mois-ci, le mot sur lequel il faudrait que tu médites, c’est « FLUIDITÉ ».

Reste présente à toi-même et aux autres pour voir quels sont les réels besoins de chacun. Ne me dis pas que ton besoin est de combler ceux des autres, je veux dire, CREUSE POUR DE VRAI. Pourquoi tu te donnes de même? De quoi tu t’anesthésies? Prends du recul. T’as besoin de temps en solo. T’as besoin de détente. RESPIRE DEDANS et observe ce qui monte en toi.

pencil-small

Source

Tu as une super  imagination, mais profite du mois pour en expulser un peu les passions. Ça va te permettre de te centrer et de DÉNOUER les insécurités qui empêchent une certaine fluidité dans ta vie de manière générale.

♐ (Sagittaire) 

Hey madame liberté, t’as pas de problème à laisser le flow des idées te traverser. Je t’admire pour ça (c’est SÛR que j’ai un kick sur toi). Quand il y a un tourbillon, si t’es centrée à ce moment-là, tu RENTRES DEDANS pis tu tournes avec. 

NO_PROBLEMO_10671

Tu en ressors grandie et encore plus MAGNIFIQUE. On dirait parfois que tu pourrais vivre seule sur la planète pis que ça ne te ferait PAS UN PLI dans ton (trop grand) nombril. En plus, on dirait que la chance est de ton bord.

J’ai comme envie de te dire qu’on n’est pas tous et toutes comme toi. En général, les gens sont inquiets. Pis au fond, je suis certaine que tu l’es aussi. T’as un BLIND SPOT à ce niveau-là et si tu le regardais en face, je te promets que tu vivrais une vraie de vraie AVENTURE (toi qui cherches ça tout le temps).

Ce serait le fun que tu nous partages tes VULNÉRABILITÉS, ce mois-ci. Ça nous rassurerait. Je sais que c’est engageant pour toi, pis que tu n’aimes pas trop ça, mais de faire un petit tour dans l’univers des insécurités des gens qui t’entourent te permettrait de saisir pourquoi ces mêmes gens NE TE COMPRENNENT PAS. Tu te sentirais moins irritée, moins isolée dans ta belle GRANDE QUÊTE. Moins exigeante, aussi.

 

♑ (Capricorne)

Ok, arrête de faire comme si tu n’étais pas conventionnelle : tu l’es. Arrête aussi de faire comme si ça ne te dérangeait pas ce que les autres pensent de toi : fudge, y’a rien comme ton personal standing. Ton défi, ce mois-ci, c’est de LÂCHER LA CONVENANCE. Je suis certaine que tu travailles tes GUTS depuis plusieurs années, que t’es plus BOLD que tu ne l’as jamais été, mais c’est pas assez. Tu le sais bien. Et ne t’en fais pas, tu ne perdras pas ton honneur, au contraire : c’est en étant FRILEUSE que les gens que tu estimes le plus s’éloignent de toi. Parce que tu t’éloignes de toi-même.

Avril fera SHINER ton intelligence, c’est le moment pour toi de laisser parler tes impulsions avec nuances, comme tu le fais si bien naturellement. Tu peux donc lâcher ta prudence qui découle de ta peur de ne pas être approuvée par les autres. Tiens-toi DEBOUTE pour ce en quoi tu crois.

tumblr_inline_og2usg4xkh1uya518_500

Profite du mois pour t’ouvrir un peu plus dans tes relations amicales et intimes. Montre-nous donc qui tu es! Pour ça, il faut que tu apprennes à faire taire la voix en toi qui recherche la bénédiction des autres et à T’ÉCOUTER POUR DE VRAI.

 

♒ (Verseau)

Tu ne vas pas aimer ça, mais c’est le temps pour toi d’essayer de TOMBER EN AMOUR avec ce que tu DÉTESTES. Tu vas voir que ce mois-ci, des idées qui normalement te rebutent vont te traverser l’esprit : EXPLORE-LES! C’est bon pour ta belle nature

inventive_15883

Ta relation avec les autres est marquée par ton côté idéaliste, ce qui justement ne te permet pas souvent d’entrer en véritable connexion avec les autres. T’es comme dans une BULLE. Le mois d’avril va accentuer ta BULLE, mais c’est aussi un bon moment pour en prendre conscience, pour laisser entrer ce que tu mets à l’écart d’habitude. Tranquillement, ta BULLE va s’effriter un peu. Ce ne sera pas facile pour toi, mais ça vaut la peine, je te jure. Tu vas te sentir TELLEMENT PLUS LIBRE.

giphy

 

♓ (Poisson)

Wow, le mois d’avril pour toi, ça va être comme un CADEAU. L’activité incessante de l’esprit ne t’assommera pas parce que tu es capable de beaucoup d’accueil et de fluidité. Le risque pour toi est de te laisser envahir ou de croire en tout ce qui te traverse, en tout ce que te racontent les gens: de prendre tout ça pour du cash. Je te conseille, en ce sens, d’essayer de faire des choses qui t’ancrent dans le MONDE COMMUN, genre lire les journaux, avoir une routine. Développe ton esprit critique, ton esprit pratique.

Tu pourrais aussi te donner le défi de concrétiser certains de tes projets ou d’exprimer tes idées,  de les METTRE AU MONDE ou d’explorer directement la matière. Tu as tendance à vivre beaucoup de choses dans l’abstrait. Même si ce que tu fais semble concret pour toi, les autres n’ont pas le plaisir de TE VOIR dans toute ta splendeur. Il est temps d’arrêter de croire que tu vas avoir l’air déconnectée.

tumblr_mjjvxatjrb1s32gwbo1_500

Ta grande sensibilité te rend vulnérable aux autres, c’est peut-être pourquoi tu hésites à concrétiser tes idées, mais crois-le ou non, c’est justement ce qui te permettrait de te sentir PROTÉGÉE.

☆  ☆ 

 Bon mois d’avril, toutes!

just a little cloud ☁

On as-tu encore le droit d’aimer un homme à se pitcher à terre sans se trahir sans se faire dire qu’on aime trop [les hommes] pis de le trouver grand PLUS GRAND ENCORE pis d’aimer SES CHEVEUX SES MAINS SES YEUX EUX EUX comme chantait Marijo Thério dans le Jam à Beaumont parce que l’heure est au rétrécissement de l’amour : faut comme plus aimer à moins d’avoir pris la mesure de notre propre liberté (wtf) mais

Y’A PU DE HÉRO NULLE PART PU PERSONNE QUI RISQUE RIEN PIS Y’A L’HIVER QUI S’EN VIENT (MÊME PAS).

J’ai vu ta photo passer sur Internet avec une annonce en POP UP à côté, c’était écrit : « are you good in bed? » Ça a fait un genre d’effet kouletchov mais mon instinct d’inertie a opéré tout de suite une décontamination sémantique. Une chance parce qu’il fallait surtout pas que je commence à ouvrir le chakra du coeur:

C’EST VRAIMENT PAS LE TEMPS, , OK?

Il était ben plus tranquille quand il n’existait pas, ce chakra-là, ça m’apprendra à tenir longtemps les poses de yoga pis à m’ouvrir à l’infini sans me concentrer sur mes appuis.

On peut pas tout avoir il parait, mais j’ai tout ce que je veux sauf que j’ai aussi plein d’affaires que je veux pas, qui se transforment en émotions, qui s’accumulent, qui pile up par-dessus ma volonté ça fait que je prendrais ben un week-end comme dans

THE_BIG_CHIL_55249

avec Glenn Close qui me console sans me prêter son mari pis sans ami qui meurt svp ce sera tout avec la sauce bbq à côté pis tiens v’là ton tip je veux dire garde le change ça va être pour un take out oui parce que je suis tellement écoeurée de faire à souper de torcher de ranger non laisse faire c’est pas important j’ai rien dit don’t worry be happy.

Ce matin, je traversais le parc en diagonale, le soleil, le bleu, Veredis Quo dans les écouteurs, mais IL ME PLEUVAIT DESSUS FOR CHRIST SAKE! Je me suis arrêtée toute insultée pis incrédule, j’ai tendu la main. Y’a un passant qui m’a dit en échappant un sourire « don’t worry, it’s just a LITTLE CLOUD… it’s gonna pass… ». J’ai failli m’agenouiller devant lui parce que j’avais décidé de croire en cet horoscope improvisé pis d’inclure toute ma pile de marde dans le LITTLE CLOUD que j’avais pris au sens figuré. Ça fait que demain, je vais rouler jusqu’au Nord, là où les plus grands arbres se dressent fièrement pis je vais envisager ma destinée au-delà du « LITTLE CLOUD » avec des racines dans la plante des pieds.

Fig tree

Je suis en train de peindre tous les murs de mon appartement, tous les murs en BLANC, pis je me sens LOST AS HELL, mais c’est « pô grave » comme ils disent, c’est TELLEMENT « pô grave », faut tellement « pô s’en fère » de ne pas trop savoir quoi faire de sa VIE : « IT’S ONLY LIFE AFTER ALL » comme elles chantent, les Indigo Girls, juste avant de gueuler

I spent four years prostrate to the higher mind/got my PAPER/and I was FREE

Et ce FREE-LÀ, finalement, c’est comme le FIG TREE de Sylvia Plath, le MAUDIT FIG TREE. Elle se voyait assise au pied de l’arbre, « STARVING TO DEATH », juste parce qu’elle n’était pas capable de choisir une figue, juste parce qu’elle « WANTED EACH AND EVERY ONE OF THEM » et qu’en choisir une seule ça voulait dire de perdre toutes les autres. Elle restait là, incapable de choisir une figue et les figues commençaient à pourrir, à devenir noires et « ONE BY ONE », elles tombaient à ses pieds. Ça m’a renversée, j’étais tout à l’envers, j’ai refermé le BELL JAR pis je me suis dit « FUCK ». C’est sûrement parce que je savais que tôt ou tard, j’allais être prise en dessous du même FIG TREE parce que j’aurais trop longtemps cru, en faisant du déni, que c’était ÇA, ÊTRE FREE : avoir plein de choix QUI N’EN SONT PAS VRAIMENT, avoir rien devant soi et deux enfants qui nous regardent,

je veux dire des enfants plein d’envie de GRANDIR, de s’épanouir, de faire BOUGER DES MONTAGNES avec leur sourire.

Ces enfants-là, ça nous regarde aussi AVOIR PEUR de voir des figues tomber, des fruits pourrir, la VIE partir.

Je me suis fait une promesse parce que la détresse c’est pas mon genre comme si c’était le genre de quelqu’un tu vas me dire, mais c’est « pô grave », je le dis pareil : C’EST PAS MON GENRE, LA DÉTRESSE, JE ME PITCHE DANS L’ACTION. Ça fait que je me suis promis de prendre le premier LOW HANGING FRUIT pis de le savourer pis de pas chialer pis de pas brailler pis pour l’instant, ça veut dire de PEINTURER, de remettre les choses un peu en ordre, d’effacer les traces de doigts, les éclaboussures pis les dessins sur les murs COMME SI JE POUVAIS faire disparaitre les autres affaires en même temps : les engueulades, les LUTTES pour mon espace, les TENTATIVES RATÉES d’être qui je suis.

Parce qu’on se prépare à souligner nos dix ans de vie commune, nos dix ans de disparition l’un dans l’autre à ne pas s’imaginer une seconde que ça pourrait finir. Mais ÇA POURRAIT FINIR, on le sait TELLEMENT maintenant pis TOUT LE MONDE nous dit: « mais pourquoi vous allez pas à l’hôtel chic, pourquoi vous buvez pas du champagne, pourquoi vous prenez pas un bain avec des roses, pourquoi vous allez pas au spa, POURQUOI VOYONS VOUS ALLEZ DANS LE FIN FOND DES BOIS MANGER DE LA BOUFFE IONISÉE SANS POUVOIR VOUS LAVER? » Parce que les Appalaches 

savent_des_c_56300

que les draps blancs pis les murs blancs ne savent pas. Parce qu’IL VA FALLOIR qu’elles nous parlent les Appalaches parce qu’à un moment donné, ça sert plus à rien d’analyser, de raisonner, d’accuser, de s’obstiner, de s’insulter; à un moment donné, il faut juste marcher, accueillir, écouter: OUI! Juste marcher, s’éloigner du FIG TREE pis espérer que ça marche.

Achète-toi un O’Green

Mtl St Patricks Parade 20110320

Remixe ta Saint-Patrick, pis « ACHÈTE-TOI UN O’GREEN! », c’est vraiment un must pour la parade cette année! Il y a du vert irlandais, mais c’est surtout rempli de JAUNE. Ça  illumine dans le noir pis ça a des airs de famille avec un Carnet écarlate.

cropped-unnamed.jpg

J’aurais voulu écrire tout ça SUR LES MURS, mais Valérie Lefebvre-Faucher m’a proposé un ESPACE PUBLIC avec des pages : c’est encore mieux quand ça se passe aux Éditions du Remue-Ménage! Elle m’a indiqué les passages mous pour que le SLAM WESTERN mette la hache comme il faut dans nos tabous. Ça prenait une GRAFFITEUSE pour l’illustrer, c’est là que Delphine Delas est arrivée avec une hache pis des BOP BOP BRÛLÉS :

IMG_20150316_203148

Anne Migner-Laurin a fait de la MAGIE pour qu’on ne se rende pas compte que les mots 

NE_BOUGENT_P_12236

pour qu’on voit que j’écris à HAUTE VOIX quand je dis que le monde manque cruellement d’empathie et de créativité pour accueillir la douleur humaine. 

IMG_20150316_203216

Le livre est petit, mais c’est comme infini. Y’a MES COEURS dedans. Ils sont tous là. Il te reste juste à prendre le pont pour L’AUTRE CHAIR DU MONDE. C’est douloureux, mais y’a un genre de HAPPY END dans lequel on se hold each other’s hands.

Pattie xx

 

Comment faire bloomer son être humain [Billet d’astuces]

Je capote sur les billets d’astuces, je trouve que c’est une forme littéraire trop peu exploitée, pourtant, c’est super accrocheur, je ne peux pas faire autrement que de les lire pis comme les astuces ne marchent jamais, je lis toujours plus de billets d’astuces, je me dis qu’à un moment donné, je vais trouver le bon qui va régler tous mes problèmes, mais je ne le pense pas vraiment. Parce que ce qui est trippant, dans les billets d’astuces, c’est précisément l’illusion, je veux dire, à l’origine, le mot « astuce », ça veut dire « tromperie » ou « ruse », c’est le billet qui est astucieux : souvent, il crée un problème pis il te fournit la fausse solution en même temps. Chaque astuce commande une action loufoque qui donne l’impression d’être rusée : tu peux bien t’étendre du jaune d’œuf dans la face ou du jus de citron sur le cuir chevelu, t’auras l’air de tout sauf d’une personne rusée.

Les billets d’astuces, ça commence toujours par une genèse d’une révélation des astuces, genre : « récemment, j’ai vécu une expérience intense pis j’ai compris ce qu’il fallait mettre en oeuvre pour faire bloomer son être humain ».

SANS_BLAGUE_32807

Je te le jure !  J’ai rencontré une gang de gens, maudit qu’ils étaient beaux, je les aurais tous mariés, femmes et hommes confondus, n’importe lequel, je me serais soumise à tous leurs caprices, juste pour en avoir un, comme si c’était une garantie d’épanouissement. Ça m’a rappelée quand le gars du film Little Women travaille sur le cas des soeurs March pour en marier une :

Just as you have always known that you would never marry a pauper, I have always known that I belong to the March family.

Je peux pas croire qu’elle finit par dire oui, cette soeur-là ! La première soeur, il avait essayé de la convaincre de même :

pattielittlewomen

Heureusement, elle lui a dit non, celle-là ! Quand tu penses que t’as besoin d’un type de personne pour BLOOMER, c’est un signe que t’as VRAIMENT un craving de billet d’astuces. Ça fait que j’ai arrêté de vouloir me marier à un de ces humains fabuleux, je les ai observés méticuleusement pis j’ai déniché leurs astuces. Depuis ce temps-là, je BLOOM moi aussi. 

Astuce #1 : Regarder les gens DANS LES YEUX : TOUJOURS. Pas le cul, pas les seins, pas la bosse dans le pantalon, pas les vêtements ni la coiffure, non. Les yeux et rien d’autre. Straight dans le fond. Le fond des yeux est plein d’amour le reste est plein de bullshit. L’être humain ne peut PAS BLOOMER quand il regarde toujours la bullshit des autres. NAMASTE.

Astuce #2 : Ignorer TOUS LES DÉTAILS : TOUS. Se concentrer sur ce qui est plus grand. Le reste, tu mets ça dans la dompe : petits traits de caractère gossants, petits malaises inquiets, petite « vaisselle pas encore faite côlisse », petits vêtements qui trainent, petits conflits d’égo, petits désirs sexuels compulsifs, petites envies d’équeuter son prochain, petites games intellectuelles, petits parlages contre les autres, petits refoulements émotionnels, petites critiques complexées. C’est tellement petit tout ça, pis c’est tellement HUGE, un être humain. Faut pas le confiner dans de petits espaces parce qu’il va faner.

Astuce #3 : S’AUTO-DÉTRUIRE RÉGULIÈREMENT. Ça implique de manger BEAUCOUP DE BONBONS ET D’AUTRES COCHONNERIES, de boire BEAUCOUP D’ALCOOL, de SE COUCHER TRÈS TARD, de FUMER TOUTES SORTES D’AFFAIRES, d’HURLER DES BÊTISES. C’est le miel dans le BLOOM, l’auto-destruction. C’est aussi le liant humain. On ne va pas se faire croire qu’on est capable de détruire nos égos mastodontes à coups de croissance personnelle. IMPOSSIBLE. Il faut S’AUTO-DÉTRUIRE AVEC DES SUBSTANCES, MAIS FAUT PAS FAIRE ÇA TOUTE SEULE, JAMAIS : il faut le faire en chœur et dans la joie.

Au bout d’un certain temps, tu vas voir, tu vas ATTIRER DE LA COZYNESS AUTOUR DE TOI. Je ne parle pas du confort qui te rend inerte, mais bien de la cozyness, pis c’est pas comme si le monde était d’emblée cozy, mais le tien va le devenir pis il va te fournir la chaleur nécessaire pour que tu 

BLOOM_37481