☆ Horoscope septembre 2017 – Dans tes orées ou « Atteindre le centre » Hélène Dorion ☆

Une fois par mois, je m’assois et j’étudie l’alignement des planètes des prochains 30 ou 31 jours à venir pour toi. J’intuitionne, avec mes livres d’astrologie antirubrique de magazine pis mes antennes ultra-cosmiques, un horoscope avec des guidelines, des choses à réfléchir, des idées à approfondir pour ton signe et ton ascendant. Ce mois-ci, ça se passe sur le thème

DANS TES ORÉES

forest-trees-animated-gif-2

Le mois dernier, on parlait de se créer un espace à partir duquel émerger pleinement, un espace pas drainant. Pour ça, les astres de ce mois-ci te disent qu’il faut que tu te crées des frontières. Des frontières claires, mais souples : ça ne prend surtout pas des murs, mais des frontières qui s’ouvrent vers les mystères et la complexité de ton être, des frontières où la vie prend forme et grâce auxquelles le contact avec les autres est fluide, je veux dire que ça te prend des orées.

Des orées, ce ne sont pas des murs pour les autres, mais plutôt des espaces complexes, riches, merveilleux à l’intérieur desquels on « commence » à créer. Je t’ai rédigé un petit récit, un genre d’histoire qui fait comme si tu avais eu une autre vie avant celle-ci* pour t’inspirer, pour que tu puisses mieux recommencer. J’ai ajouté une citation du livre Recommencements d’Hélène Dorion pour t’aider à habiter l’espace entre tes orées.

« Nulle part où aller. Tenir ainsi, au cœur d’une invisible spirale, serait-ce donc cela, l’ultime promesse? »

Hélène Dorion

 

Événements marquants :

Juste avant notre mystérieuse et ô combien guérisseuse pleine lune en Poisson de mercredi 6 septembre, Mars fait son entrée dans la constellation de la Vierge et Mercure est directe : ENFIN!! C’est la fin de Mercure rétrograde, au revoir le passé qui nous rattrape, adieu élans weird qui ne nous ressemblent pas depuis quelques semaines. Mercure nous rassure, elle s’en va s’éclaircir dans la constellation de la Vierge le 9 mars. Le 11, Pallas rétrograde, rien de bien terrible, alors que le 18, Vesta fait son entrer chez la Balance. La Nouvelle lune du 20 nous libère en roulant dans la constellation de la Vierge. Le 22, le soleil illumine la constellation de la Balance et le 24, Ceres entre doucement chez le Lion. Le 28, Pluton est directe et nous apaise; elle est suivie de Mercure qui retrouve son équilibre chez la Balance le 29.

*Pour les récits de vie antérieures, je me suis inspirée de ce livre.

Le féminin est employé pour déployer le texte.

 

♈ Bélier

L’autre vie

À la moindre petite faiblesse que tu captais chez les autres, chez ceux et celles que tu aimais, tu les encourageais, tu les rendais invincibles. Tu étais toujours la première à offrir ton support, à faire de l’autre quelqu’un qui triomphe. Tu semblais le faire gratuitement, mais c’était pour ta survie, c’était parce que tu faisais partie du team et que tu t’y identifiais. Si l’autre était fort, tu l’étais aussi. Sans limites, sans frontières, tu te donnais, tu t’effaçais; c’était comme un échange, celle de ton identité contre un sentiment de sécurité. C’était ta manière de t’énergiser.

Recommencement

giphy

Les astres t’invitent à reconsidérer cet héritage parce qu’il ne te correspond plus. Parce que cette manière de faire draine ton énergie. Parce que tu es toujours déçue. Parce que ce qu’il te faut, dans cette vie, c’est retrouver une confiance: celle de pouvoir survivre, mais aussi de vivre avec ton propre pouvoir, à l’intérieur de tes propres orées qu’il te faut à tout prix cultiver. Retourne dans ta forêt intérieure et constate la singularité de ce qui s’y trouve, observe la solidité aussi. Ancre-toi là-dedans, dans le vivant et restes-y pour longtemps.

« Nous construisons, mais nous oublions ce qui furtivement nous édifie, et que nous sommes pour nous-mêmes cette maison que nous espérons, que nous attendons. »

Hélène Dorion

 

♉ Taureau

 

L’autre vie

Tu te liais aux plus puissants, à ceux et celles qui avaient le plus d’influence. Tu étais même leur confidente parce que tu les comprenais. C’était toi, au final, qui avais le plus d’influence. C’était toi, qui, dans l’ombre, inspirais. Tu donnais ton énergie, ton pouvoir et, en échange, tu recevais une validation de ton être et la promesse d’une vie dans un monde que tu croyais inatteignable, merveilleux. Ton succès dépendait de cette propension à ne pas avoir de frontière, à entrer en symbiose avec le champ énergétique des autres, à soutenir des gens instables, à insuffler des idées aux plus aigris. Ça marchait bien, dans cette vie-là, parce qu’en plus, t’avais des skills pour comprendre la psychologie de tes ennemis; tu pouvais prédire leurs agissements.

Recommencement

giphy

Les astres t’invitent à prendre conscience qu’aujourd’hui, ton héritage t’a privée de quelque chose de très précieux : celle de savoir que tu peux vivre de tes propres talents et voler de tes propres ailes. Ça a l’air plate à dire, mais ce mois requiert que tu retrouves ton indépendance financière, que tu dépenses plus consciemment : ton estime de toi en dépend. C’est le temps de reconnecter avec tes besoins et, pour cela, tu dois cultiver tes orées, des frontières fluides et fermes à la fois, pour ne plus te sentir trahie par les autres. Tu ne peux plus perdre ton énergie à tenter de prévoir les agissements de ceux que tu appelais tes ennemis et c’est très bien ainsi puisque, dans cette vie, tes prédictions provoquent des situations. Ground toi dans tes bois à toi et suis ta propre direction sans tenter de comprendre les réactions, tu n’y trouveras que des alliées.

« j’ai suivi ce chemin vertigineux de conscience qui invite à aller vers ce que l’on ignore de soi-même »

Hélène Dorion

 

♊ Gémeaux

L’autre vie

Tu partais seule, longuement, à l’aventure dans les contrées les plus sauvages. Tu avais l’habitude de la solitude, tu y trouvais quelque chose de précieux : ta vérité. Tu la portais avec toi, c’était ton seul bagage. Tu ne ressentais pas la peur de l’isolement, tu avais la nature de ton bord, c’était ta connexion la plus précieuse. Tout était beau quand tu étais séparée des autres, recluse avec ta vérité.

Recommencement

giphy

Les astres t’invitent à constater que tu n’es pas anormale, que c’est ce bel héritage qui te donne souvent l’impression qu’être seule est une solution pour garder ton énergie. En même temps, tu sens bien que, dans cette vie, tu as pour mission de transmettre des messages aux autres, que tes aventures solos sont incomplètes, que ta vérité doit être partagée. Tu ne peux plus vivre isolée. Il te faut trouver un équilibre, cultiver tes orées, pour rester ancrées dans ta wildness et surtout, dans ta vérité. Garde une souplesse d’esprit au moment de la partager avec les autres que tu sais si bien inspirer. Ouvre un peu tes orées et laisse les autres t’aimer.

« Je fuyais ce dont j’avais le plus besoin – l’amour- et renforçais plutôt cette lutte qui n’avait de cesse, tant à l’intérieur de moi que dans ma vie, et accentuait le sentiment de séparation qui déjà m’habitait. »

Hélène Dorion

 

♋ Cancer

L’autre vie

Tu savais taire tes émotions mieux que quiconque. Tes besoins et ton plaisir aussi d’ailleurs. Tu avais ainsi une sorte de discipline qui t’empêchait de ressentir la joie de vivre, mais qui te permettait d’accéder à une forme de respect ou de reconnaissance. Tes buts, tes désirs, tes plaisirs étaient sur le « back burner » comme on dit, pis à un moment donné, ils ont comme refroidi. Tu les as oubliés pour un peu de renommée.

Recommencement

giphy

Les astres t’invitent à sortir de tes murs et à apprendre à cultiver des orées plutôt que tes peurs. Ils t’implorent de construire des frontières denses et vivantes à l’intérieur desquelles tu sauras émerger; à l’intérieur desquelles tu pourras exploser de plaisir et de joie non coupable, plus JAMAIS COUPABLE, OK? Tu ne remettras plus à demain les plaisirs de la vie et tu n’essaieras plus de retenir tes envies, tu ne voudras plus garder pour toi tes amies, tes amours. Ils appartiennent au monde et il est grand temps que tu te donnes le droit, toi aussi d’en faire partie.

« Nous cultivons les peurs dont nous voulons être délivrés; nous piétinons les occasions de recommencer que nous supplions pourtant la vie de nous accorder. »

Hélène Dorion

 

♌ Lion

L’autre vie

Tu as passé beaucoup de temps, mais beaucoup trop, dans les tranchées, dans les coulisses, dans tous ces lieux qui ne te permettaient rien d’autre que d’admirer les autres. Tu as défendu des causes, des idéaux, des gens, quitte à sacrifier ton identité, ta singularité. Tu as donné des bunchs d’énergie pour la réussite ou la préservation de ceux et celles que tu aimes. Tu l’as fait en étant assez grande et assez belle pour ne pas mettre tes besoins en travers de cette mission de vie.

Recommencement

giphy

Les astres du mois de septembre t’invitent à cultiver tes orées, tes belles frontières à l’intérieur desquelles tout peut recommencer, à l’intérieur desquelles il te faut reconnecter avec la joie de l’enfant qui veut exploser, exprimer, crier, je veux dire : exister! Le mois de septembre te supplie de cesser d’aller vers les gens ou les situations qui perpétuent la mort de l’enfant joyeux qui est crampé dans tes viscères, l’enfant playful. Éloigne-toi de ce qui amoindrit ton énergie vitale. Engage-toi pour de vrai dans ce que tu fais, dans qui tu es. Fais le plein d’énergie : tu retourneras vers les autres après.

« Je n’aurais alors d’autre choix que de m’abandonner à cette ombre que je fuie et, plutôt que de m’y opposer, de la laisser me rejoindre, comme une vague, quitte à ce qu’elle me percute durement. Car c’est l’ombre en soi qui a le plus besoin d’amour. »

Hélène Dorion

 

♍ Vierge

L’autre vie

Tu étais très sensible à la douleur des autres, à l’idée de les déranger, aussi. Tu étais devenue plus consciente qu’eux-mêmes de leurs agacements. Tu étais tellement préoccupée que tu en oubliais que tu étais, toi aussi, quelqu’une de très sensible. Tu as passé beaucoup de temps seule à tenter de dissoudre ton égo, ce qui explique pourquoi, aujourd’hui, tu as de la difficulté avec la compétition et la confrontation. Tu abandonnes aisément les luttes, mais aussi les rêves qui t’habitent et qui sont comme enfermés entre quatre murs.

Recommencement

giphy

Les astres t’invitent à ne plus te dissoudre. Les murs réels dont tu as besoin pour ne plus sentir cette dissolution ne t’apportent aucun bien-être : il te faut sortir de ces murs et cultiver des orées pour ton être, des frontières riches et souples, des lieux vivants et denses à l’intérieur desquels tu sauras émerger. No worries, les gens ne profiteront pas de toi, de ton humilité, de ta sensibilité : tu ne dois plus te percevoir comme une victime. Sors de ton refuge, les autres sauront bénéficier de tes qualités et tu auras quelque chose de très précieux en retour : la possibilité de te manifester. 

« Si l’on demeure attaché à ce paysage de ruines, on empêche alors le feu de renaitre »

Hélène Dorion

 

♎ Balance

L’autre vie

Tu faisais tout par toi-même. Tes succès, tu les croyais seulement redevables à tes efforts; l’auto-suffisance était ton mot d’ordre. Tu travaillais fort, après tout. Tu étais une guerrière qui ne se souciait que très peu de ses alliées, qui se préoccupait davantage des ennemis, de sa propre survie ou de sa victoire. Tu aurais voulu connecter avec les autres, vivre de véritables amitiés, mais tu étais trop préoccupée à sauver ta peau. Il était dangereux de se détourner de ces guerres pour apprendre à aimer.

Recommencement

giphy

Les astres du mois de septembre t’invitent à constater que cette vie n’est pas un ring avec une bataille à gagner, que tu n’as pas à être ce genre de guerrière. Te lier aux autres ne te créera pas de faiblesses, l’amour ne mettra pas en péril ta survie, au contraire. Il est temps pour toi de cultiver tes orées, ces frontières souples et pleines de mystères qui te permettent d’émerger, de connecter avec le monde et, surtout, qui t’offrent l’opportunité de les aider avec leur propre bataille. Ils ont besoin de toi pour ça. La prochaine fois que tu t’apprêteras à partir seule en guerre, pose tes armes et observe les possibilités de mieux connecter.

« Plutôt que de lutter, j’ai senti qu’il fallait m’abandonner aux vagues qui me soulevaient pour que glissent mon cœur, mon âme et mon corps au fond des eaux troubles, sans me débattre, sans même chercher à m’agripper ou à atteindre une rive qui m’était alors inaccessible. »

Hélène Dorion

 

♏ Scorpion

L’autre vie

Tu étais rigide; il était difficile pour toi de sortir de ton chemin, de changer tes idées, d’adoucir tes opinions et de t’ouvrir aux autres et à l’inconnu. Tu tenais à tes principes puisque quand tu vivais à leur hauteur, ça te faisait sentir bien face à toi-même. La barre était haute, les objectifs étaient louables, les résultats étaient parfaits, tout le monde te le disait, mais pourtant, cela te tenait prisonnier.

Recommencement

giphy

Les astres du mois de septembre t’invitent à laisser aller ce lourd héritage, cette exigence envers toi-même. Il te faut apprendre à créer de l’espace, des possibilités à l’intérieur de tes orées que tu dois cultiver à n’oubliant pas d’évacuer tout ce dont tu n’as plus de besoin, tout ce qui t’alourdit et t’empêche d’avancer à un rythme qui rappelle celui de la vie; un rythme souple, enjoué, qui a le droit de se tromper. Je parle d’un rythme qui te permet de vibrer avec les autres, de t’harmoniser avec le vivant et ainsi de mieux exprimer qui tu es réellement.

« Il en est de même pour tout ce que je regarde : montagne, île, arbre, jardin – le vivant, au-dehors, crée la possibilité de mieux voir au-dedans »

Hélène Dorion

 

♐ Sagittaire

L’autre vie

Il était important pour toi de comprendre comment chacun pensait avant de parler. Tu collectionnais les points de vue, quitte à perdre de vue ta propre vérité. Tu pouvais parler de n’importe quoi à n’importe qui, tant tu savais capter leurs intérêts et leur manière de penser. Tu mettais constamment les autres à l’aise, leur offrant un sentiment de familiarité. Il était important pour toi de plaire, tu y trouvais là ton pouvoir. Au passage, tu as délaissé ta singularité.

Recommencement

giphy

Les astres du mois de septembre t’invitent à reconnecter avec ta spiritualité et de partir en quête de ta vérité. Tu n’as pas besoin d’entrer dans le mode de pensée des autres, de vivre leur rapport au monde pour être compris. Tu peux parler à partir de ton propre lieu. Cultive tes orées, ces frontières qui te permettront de revenir au point de départ, à ton excellente intuition qui saura très sûrement te guider. Cesse de tout « traduire » pour les autres, laisse s’effondrer cette fausse personnalité. Laisse-les te voir réellement et invite-les à apprendre ton propre langage.

« Et au moment de plonger dans le vide, d’allumer le bûcher, comment croire que ce qui nous donnera cette vie attendue doit d’abord nous détruire? »

Hélène Dorion

 

♑ Capricorne

L’autre vie

Tu as passé beaucoup de temps à tenir le foyer, à t’occuper de la famille, à faire en sorte que tout se déroule à merveille. Tu es devenue sensible à ce que les autres ressentent et talentueuse pour ce qui est de créer un endroit pour chacun. Quand quelque chose n’allait pas comme tu voulais, tu réagissais intensément dans l’espoir que les autres saisissent, dans ton comportement, l’occasion de changer. Mais cela avait l’effet contraire : les autres se sentaient contrôlés, manipulés, blessés. Ce qui te laissait désespérée, comme en captivité.

Recommencement

giphy

Les astres du mois de septembre te disent que dans cette vie, ton plus grand plaisir viendra du fait de sortir du foyer et d’explorer. C’est à partir de ces expériences que tu apprendras à te respecter et que grandira ton sentiment d’être compétente. Dans le foyer, tu dois cultiver tes orées, je parle de tes frontières personnelles, à la fois denses et vivantes, à l’intérieur desquelles tu sauras être suffisamment en confiance pour ne pas blâmer les autres et pour prendre en charge ton bonheur. Des frontières avec suffisamment d’espace pour laisser les imprévus te rappeler jour après jour la fluidité de la vie et ses multiples possibilités.

« Bien que l’on apprenne de façon souvent insidieuse à aimer sa captivité, il arrive qu’un craquement brise le silence parfait de la caverne, qu’une faille se produise et que quelques gouttes d’eau fassent entendre le son de la vie. »

Hélène Dorion

 

♒ Verseau

L’autre vie

Tu étais habituée d’être la fille « spéciale ». Tu étais une reine, quelqu’un que l’on admirait. Lorsque quelque chose de négatif t’arrivait, tu ne l’acceptais pas, ça ne pouvait pas t’arriver à toi. C’était forcément une injustice. Tu voulais changer les choses, sans égard pour les autres. C’était souvent juste pour ressentir le pouvoir de ta volonté, pour te prouver que même seule, tu pouvais faire bouger des montagnes. Tes énergies étaient mises là où tu pouvais sans cesse te rappeler la puissance de ton être.

Recommencement

giphy

Les astres du mois de septembre t’invitent à offrir tes excès d’énergie aux autres, à leur transmettre ton sens de la popularité et de la fierté. Il te faut redescendre du trône et injecter cette forte volonté dans la collectivité. Adoucis les orées de ton être, reconnais qu’elle commence là où celles des autres s’arrêtent et que, parfois, même, elles s’entremêlent. Reconnais le pouvoir de la collectivité, observe le tissu de l’humanité auquel tu participes et utilise tes énergies, ton pouvoir, non pas pour te rendre spéciale, mais plutôt pour « faire partie ». Tu n’y perdras rien, promis, et cela t’apaisera, car tu te retrouveras.

« Combien de désespoirs, combien de cassures ou de chutes faut-il avant que je m’abandonne enfin sans réserve à ce que je reçois d’abord comme une perte ou une trahison, mais qui est en fait un chemin vers moi-même? »

Hélène Dorion

 

♓ Poisson

L’autre vie

Tu étais une guérisseuse, tu aidais les autres. Tu devais toujours faire le bien, et le faire parfaitement, car la vie des autres en dépendait. C’était là ta plus grande mission. Tu te sentais confiante quand cela marchait comme tu voulais, sinon, tu paniquais. Tu avais besoin que les choses soient sous contrôle. Tu devais être impeccable et ceux et celles qui travaillaient avec toi aussi. Ce qui pour les autres paraissait être une grande exigence, représentait pour toi la moindre des choses.

Recommencement

giphy

Les astres du mois de septembre sont là pour te rappeler qu’en cherchant la perfection et le contrôle, tu perds le plus beau et le plus grand de tes pouvoirs de Poisson : celui de te guérir et de guérir les autres. C’est le temps pour toi de te reconnecter à ton espace et de laisser la fluidité de la vie te bercer. Pour cela, il te faut cultiver tes orées, des frontières vivantes et réconfortantes afin de régénérer ton énergie. Il te faut cesser de t’en faire avec les apparences, les manières de faire, pour enfin ressentir la paix et reconnaître la valeur et la beauté de tout ce que tu crées, de tout ce que tu es.

« Le dénuement permet de ne conserver avec soi que ce qui tient à la beauté. »

Hélène Dorion

klpp8

« Nous résistons si fortement à ce qui nous invite à renaître, alors que nous appartenons à ces recommencements comme la vague à l’océan. »

Hélène Dorion

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s