☆ Horoscope août 2017 « La férocité me pogne » Josée Yvon ☆

Une fois par mois, je m’assois et j’étudie l’alignement des planètes des prochains 30 ou 31 jours à venir pour toi. J’intuitionne, avec mes livres d’astrologie antirubrique de magazine pis mes antennes ultra-cosmiques, un horoscope avec des guidelines, des choses à réfléchir, des idées à approfondir pour ton signe et ton ascendant. Ce mois-ci, ça se passe sur le thème de  

LA FÉROCITÉ ME POGNE

comme l’écrivait Josée Yvon. Férocité comme dans « fauve » plus que dans le sens de cruel, je veux dire, c’est le mois du Lion, ça roar en dedans, pis je t’encourage à entrer en contact avec la wildness, à faire de l’espace en-dedans comme autour de toi. Y’a comme pas de mots pour ça. C’est pourquoi je te propose un horoscope « arts visuels » où je te présente une œuvre d’une femme extra avec quelques affirmations qui pourront t’aider à connecter avec le raw dans ton estomac pis à à créer un espace pour la lumière, l’amour pis toute.

Événements marquants :

Le 3 août, Uranus rétrograde, alors que le lundi 7 août, notre pleine lune est en Verseau. Le 12, Mercure entame sa rétrogradation et la nouvelle lune du 21 août est en Scorpion. Le 22, c’est le soleil qui fait briller la même constellation, pis quelques jours plus tard, le 26, Mercure entre dans la constellation du Lion pendant que Juno est directe. L’ascension de la fougue trouve son apogée à la toute fin du mois quand Vénus entre dans la constellation du Lion.

*Le féminin est employé pour ensauvager le texte

Bélier ♈

d2b3e2d1b7bf6392d3bc9c33f6e7483e

Kiki Smith

Je me tune in avec la férocité du mois d’août; je ne cache pas ma différence pour éviter le conflit, je ne downplay pas mes passions comme pour fuir la jalousie. Mes passions, je les amène avec moi, dans mon ventre, ce sont mes louves sauvages, fidèles et amicales.  Elles sont féroces et assumées parce que je crée un vaste espace pour qu’elles puissent courir à leur gré. Je marche nue derrière elles dans le silence absolu. Nous sommes « une ».

Taureau ♉

 

904252ea3b9ccea215c4d1c9b013348d-contemporary-art-daily-land-art

Ana Mendieta

J’accueille la beauté de ma férocité et, par là, je crée un espace pour que mon corps s’apaise. Je sors de mon osmose avec les autres, avec leurs pensées, avec leurs jugements, et je me dépose dans mes racines. Je me fond dans leurs sillons. Je comprends que mon énergie ne se renouvelle que si je réclame cette férocité pour moi-même, pour mes projets, pour mes passions. Je trouve mon ancrage raw, profond et réel dans mon espace avant de me projeter à l’extérieur, avant de recevoir l’autre.

Gémeaux ♊

gallery-1455123391-lisa1-6x4-1

Lisa Yuskavage

J’accepte les pôles opposés qui sèment en moi des guerres étranges entre l’impératif d’être libre qui m’habite et mon désir ardent d’appartenir. Je cherche l’équilibre dans le présent, je laisse le passé s’enflammer et les guerres choisir leur victoire. Elles seront toujours là, les guerres, mais elles ne m’empêcheront pas de me faire de l’espace pour les possibles, pour que ma wildness m’illumine. Je comprends que ma joie, mon ardeur, ma passion nécessitent cette polarité qui m’habite. Je réalise que la douceur à laquelle je m’identifie n’est pas irréconciliable avec ma férocité, qu’elles sont les deux pôles d’une même planète.

Cancer ♋

vija-celmins-untitled-ocean-1970

Vija Celmins

Je suis vaste et j’accueille la porosité de mes frontières, mais je ne me laisse pas submerger par mes émotions et celles des autres. Je profite de la vastitude de mon espace intérieur pour m’habiter dans les moindres recoins de mon infinité. Je réclame tout ce que je vis, même mes tourmentes. Je suis une mer beaucoup plus féroce qu’elle n’en a l’air. Je laisse la lune me guider. Je n’hésite pas à faire un ras-de-marée chaque fois que quelqu’un pose le pied sur une de mes rives où il n’a pas été invité. Oui, je suis vaste et impossible à contenir, mais je ne suis pas pour autant dissipée : je suis présente, forte, puissante.

Lion ♌

rist_gigantic

Pipilotti Rist

Je réalise que j’avance dans la vie à coups d’attraits soudains pour une personne, pour un projet, pour une œuvre, car de cette manière, j’ai l’impression d’être sur le bon chemin. Je comprends aujourd’hui qu’il me faut aussi apprendre à me connecter avec ma propre motivation. Alors, tranquillement, j’ouvre un vaste espace devant moi. Je quitte toutes les directions offertes par les attraits extérieurs, les gens que j’admire, les œuvres qui m’inspirent. Je saute à pieds joints dans ma noirceur que je visite trop peu souvent. Je touche le cœur de mon être et j’y trouve une férocité. Je m’y oriente à l’aide de mes propres illuminations à partir desquelles je forme mes propres constellations.

Vierge ♍

moncler_fw15_dps2

Annie Leibovitz

Je réalise que je gravite trop souvent autour des petits mondes qui ont besoin que je fasse quelque chose pour y mettre de l’ordre. On compte sur moi, c’est comme ça. Je choisis aujourd’hui de visiter un espace encore inaltéré que je porte en moi, comme un pansement. Je n’amène avec moi que ma détermination. Je ne porte sur mes épaules que ma belle férocité. Rien ne m’arrête. Ce qu’il y a derrière moi est aussi grandiose que ce qu’il y a devant. J’ai confiance, car je sais faire de tout événement quelque chose de grand. J’habite les lieux sauvages de ma solitude qui me font briller de la tête aux pieds.

Balance ♎

 

janine-antoni-tightrope

Janine Antony

Je réalise que mes décisions sont subites, que je fais des choix brusquement sans m’assurer le support des ceux et celles qui m’entourent. Je veux faire mon chemin un point c’est tout, mais je comprends que ma voie repose sur un fin équilibre impliquant beaucoup de choses hors de mon contrôle. Par conséquent, je réalise que l’hésitation n’est pas le signe d’un manque de passion, mais celui d’une prise de conscience de la complexité d’une situation. Je pose un pied devant l’autre sur mon fil. J’écoute les voix de ceux et celles qui m’animent. Je reçois l’énergie féroce d’un sol instable, mouvant, profond. J’acquiesce le flux de la vie, j’accueille le mouvement incessant.

Scorpion ♏

lead_960

Sally Mann

Mon obstination n’est pas le résultat de ma férocité, mais celle de ma rigidité. Si ma ténacité me donne l’impression que mes pieds s’ancrent dans l’infaillibilité d’un sol dur, elle entrave pourtant mon parcours. Je quitte donc cette allée de béton armé et j’accepte de perdre pied. Je crée de l’espace tout autour de moi et je m’y plonge; je me donne la possibilité d’atterrir là où les vents l’auront décidé. Je n’oublie pas que c’est la chute qui compte, ce moment où je fais le vide pour mieux entendre la voix du ventre.

Sagittaire ♐

19-v02-980x384

Tacita Dean

Je comprends que les apparences sont trompeuses et que mes efforts pour plaire aux autres n’apporteront jamais le résultat souhaité, c’est-à-dire celui d’être acceptée, aimée. Les autres, comme moi, cherche la connexion, la vraie. Je réalise que je suis à la fois un miroir du monde qui réconforte les autres et la promesse d’un ailleurs qui les déstabilise. Je me crée donc cette bulle immense dans laquelle je me permets d’être la nuit quand il fait jour et le jour quand il fait nuit. J’arbore mes couleurs les plus intenses, les plus féroces même quand les autres menacent de disparaitre. Je ne suis ni gentille, ni méchante : je suis. 

Capricorne ♑

einhorn

Rebecca Horn

Je réalise que j’ai du mal à laisser aller les beaux moments passés parce que je ne sais pas ce qui se trouve devant. Je m’y accroche dès que le présent m’anéantit ou m’ennuie. Je comprends qu’il me faut maintenant élever mon regard fièrement, férocement. Je me crée un espace vaste comme un champ, je me dépose en son centre et je regarde droit devant. Avant de faire quoi que ce soit, je prends le temps de me connecter au sol comme au ciel. J’ai une antenne pour m’approvisionner en énergie. Non! Mieux encore : je suis une antenne. 

Verseau ♒

francesca-woodman-untitled-boulder-colorado-1976

Francesca Woodman

Je réalise que de changer les choses simplement pour les changer, parfois en allant à l’encontre de mes propres intérêts, amoindrit mon énergie vitale. Ma volonté n’est pas toujours un signe de ma férocité profonde, ni l’expression de mes véritables désirs. Je me retiens donc de tout contrôler pour mieux m’enraciner, puis je laisse la rivière, le temps, le mouvement de la vie faire son œuvre. Je ne cherche plus à prendre en charge chaque détail de la réalisation de mes rêves et de mes passions. Je comprends que mon œuvre est collective, que ma plus grand tâche est de me dégager du chemin pour laisser ma vie se manifester, toute indomptée qu’elle est.

Poisson ♓

b5ef5a822241ee1b-jh-6222-large

Julie Heffernan

Je réalise que je ne suis pas responsable du bonheur des autres et que de vivre dans la fluidité ne veut pas dire de disparaitre. Je fais partie de la nature, du monde. Je me fonds autant que possible dans la vie, mais je n’oublie pas de me manifester lorsque la situation le requiert. Je suis double:  à la fois singulière et partie d’un tout indivisible. Mais je ne suis jamais absente. J’apprends aussi à faire la différence entre savoir où je vais et avoir une définition unique et rigide de la manière d’y arriver. Je reste ouverte aux possibilités, ma férocité repose sur cet espace que je me crée.

☆☆☆

ce grand carré d’espace
invite
et tremble dans les chèvrefeuilles
et les passeroses
comme le cléome sans le charme
de descendre le pergola.
Ne commande plus le doute.

Josée Yvon

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s