Psychopopattie #7 La déception :(

J’ai lu quelque part que la DÉCEPTION n’est pas une émotion!

PARDON_50628

La déception, c’est un GROS MOTTON d’émotions INGÉRABLE. C’est tellement DENSE que ça te prend par le bras pis ça te met en PÉNITENCE où t’es coincée entre l’envie de T’EFFONDRER SUR PLACE et celle de TE PROUVER que tu n’es pas comme ça, que TU NE T’EFFONDRES PAS, TOI

NON_53840

SURTOUT PAS! On a tellement honte de la déception qu’on se lance des BOMBES TRANQUILLES du genre «  si t’es déçue, c’est que tu as trop d’attentes, ça fait que révise tes attentes pis tu vas être contente de ton petit pain, n’espère pas avoir du CHOCOLAT dessus, ce serait démesuré : ça te ferait engraisser pis blah blah blah… » 

NON_53840

On va CHANGER LE DISQUE QUI SAUTE pis qui scratche la toune en même temps. Les gens qui disent « moi, je n’ai pas d’attentes » n’ont TELLEMENT PAS L’AIR BIEN. Leur face devient de la MATIÈRE INERTE non humaine quand ils le disent. Ils ressemblent à ceux qui chuchotent qu’ils n’ont plus faim quand on arrive au DESSERT, ouais ouais, C’EST ÇA ON TE CROIT : OUAIS. As-tu remarqué? En tout cas, fais-toi pas ça

NON_53840

Si j’avais du cash, je veux dire VRAIMENT BEAUCOUP DE CASH, j’ouvrirais une grande MAISON DE DÉCEPTION. Je pourrais recevoir les gens déçus à longueur de journée, je veux dire, tu pourrais venir me voir pour me dire que t’es déçue. Je te répondrais que C’EST SUPER, pis je te détricoterais le MOTTON parce qu’il parait que je suis une vraie de vraie

DÉTRICOTEUSE DE MOTTON! Je démêle la DÉCEPTION pis c’est là que tu vas voir de la colère, de la tristesse, de la peur pis plein d’autres affaires, mais surtout de la HONTE, je te le jure parce que 

La DÉCEPTION c’est LA HONTE D’AVOIR EU DE L’ESPOIR

Ça te donne un bon coup de poignard! C’est ton ENFANT INTÉRIEUR (comme ils disent dans les livres de self-help) qui aimerait que LE MONDE SOIT AUSSI MERVEILLEUX QUE DANS SES ILLUSIONS. Ne refoule pas ça, ne refoule SURTOUT pas ça. Ne fabrique pas plus de MÉCANISMES DE DÉFENSE pis ne renforce pas ceux qui sont déjà en place. Ne te protège SURTOUT pas!

Il n’y a PAS de protection contre la DÉCEPTION.

Il faut plutôt que tu laisses ton enfant intérieur faire sa

CRISE_58798

Laisse-le BRAILLER SA VIE cinq minutes ou cinq jours, pis laisse-le taper dans les murs pis haïr tout le monde. Il est déçu pis ce n’est PAS parce qu’il a trop d’attentes,

NON_53840

c’est parce qu’il a de L’ESPOIR. L’espoir, c’est attendre avec CONFIANCE que quelque chose se réalise, pis la DÉCEPTION, c’est la honte que t’as envers cette CANDEUR, ça fait que ne révise PAS tes attentes, mais ACCUEILLE TA CANDEUR pis fais ton possible pour que le monde soit À LA HAUTEUR DE TES ILLUSIONS. Ne te dis JAMAIS qu’il faut que tu « grow out of it »

NON_53840

N’essaie pas de te gérer le viscéral parce que je sais de source sûre que TOUS LES GESTIONNAIRES DE TRIPES font des dépressions un jour ou l’autre. Ton enfant intérieur veut CRÉER LE MONDE : RIEN DE MOINS,  pis il est ben plus BRILLANT pis STUBBORN que toi. Le seul problème, c’est qu’il n’est pas patient PANTOUTE. Faut que tu fasses avec, mais ne l’ignore SURTOUT PAS,

NON_53840

Donne-lui du CHOCOLAT.

Pattie psy xx

4 Commentaires

  1. fanfan la rêveuse

    La déception est un sentiment humain, il nous visite tous, plus ou moins. Il démontre une insatisfaction.
    Afin de ne pas le vivre intensément il suffit de ne pas mettre ses attentes, ses désirs sur l’autre. L’autre n’étant pas moi, il ne peut savoir et répondre à mes attentes, mes désirs.
    Seul ma propre personne peut y répondre et encore, car entre le désir et sa réalisation il y a parfois un monde. Beaucoup font cette erreur…

    • Patty O'Green

      Très juste. Il faut créer en soi ce que l’on attend de l’autre (et non cesser d’avoir des attentes envers les autres, car c’est tout simplement impossible). C’est juste une question de créativité. Les créatives sont souvent déçues, mais elles ne sont jamais déçues très longtemps. Elles se servent de la déception comme moteur pour la création.🙂

  2. ladoucereveuse

    Et si j’avais de l’argent, beaucoup d’argent, je l’ouvrirais avec toi…
    J’aime cet article que je viens de découvrir.
    Peut-être que la déception n’est pas un sentiment… mais il en est tellement à la fois, que c’est bien plus qu’un simple sentiment…
    Merci pour ces mots, ça fait du bien de les lire, de s’y reconnaitre…
    Sauf que la honte, moi je ne l’ai pas, je ne l’ai plus, je suis déçue, folle de rage, malheureuse… puis je me remets à espérer. Parce que j’ai mis plein d’attentes et d’espoir dans ma vie… et que c’est comme ça que j’avance envers et contre tout (et contre tous)

    Bel, article, merci🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s