Full auteure

Vraiment, le blogue, c’est la maison. Ici, il n’y a pas grand-chose qui nous sépare. Juste un Web. Si tu savais comme ce n’est pas grand-chose, un Web. Parce qu’ailleurs, il y a beaucoup de choses qui nous séparent. Donne-moi un écran, mes barrières tombent. C’est dangereux, tu vas me dire?  Faire des actes de confiance, c’est tout sauf dangereux. Ce qui est dangereux, ce sont les hommes tranquilles. Écrire, c’est la chose la plus safe du monde. Crier aussi, ça peut sauver des vies. C’est pourquoi je reviens toujours au blogue. Ici, c’est wild.

blogue

J’ai passé un test d’orientation professionnelle cheap sur le Web. Résultat : VOUS AVEZ LE PROFIL D’UNE AUTEURE.

Check mark in boxDepuis trois ans, je vis de mon écriture. Je n’écris rien d’extraordinaire. Je veux dire, je n’écris pas des romans. J’écris des blogues. C’est le plus payant que j’ai trouvé. Tu ris? C’est vrai, though. Presque tous mes contrats, je les ai obtenus par des lecteurs de mes blogues. Des articles de revue. Des chroniques de magazine. Des entrevues avec des artistes. Des textes d’exposition. Des textes de célébration de centre d’artistes. Des chansons d’amour. Ça paie un peu, tout ça.

chercowboy

Mais bon. Je mens un petit peu. Je suis aussi manager de mon bloc. Je ne paie pas de loyer.  J’écris pis je fais le ménage. Je fais le ménage pour pouvoir écrire.  J’apprends à connaître mes voisins. J’aide. Je dépanne. Je réconforte. Je m’assure que les vitres sont propres. Je détecte toutes les traces de doigts. Donne-moi une vitre propre, mes barrières tombent. C’est malade. J’apprends même à dire bonjour. C’est full auteure, je trouve, apprendre à dire bonjour. Le soir, quand les enfants sont couchés, si je ne suis pas sortie, je médite. Pour mieux écrire le lendemain.

AOUM_05476

Quand je sors, je m’intéresse aux autres. J’écoute. Pour vrai. Sans jugement. Avant, je n’écoutais pas tant que ça. Maintenant, j’écoute tout le temps. Je veux tout savoir. Je veux savoir le vrai. Alors je n’écoute pas juste les mots. J’écoute les mouvements. J’écoute les tics. J’écoute les sourires. J’écoute les malaises. J’écoute surtout les passions. Je mets tout ça dans mon ventre. Quand je retourne chez moi, j’écris ça dans mon cahier. J’écris combien les gens sont charmants.

genscharmants

Quand je finis un cahier, je mets tous les gens charmants dans la récup. 

IF

Pis je recommence avec un nouveau cahier. C’est mon rituel.  J’appelle ça un leap of faith. C’est full auteure, ça aussi.

5 Commentaires

  1. dianehelenebernier

    Bonjour Patty,
    Un nom anglais et des textes en français. Première surprise.
    Vous lisez parfois mes textes. Deuxième surprise, car nous sommes aux antipodes l’une de l’autre. Vous êtes dans la spontanéité, alors que mes textes sont longuement travaillés, etc…etc.. Tant mieux si mes sujets vous intéressent.
    Donnez-moi des nouvelles.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s