Une cowgirl moderne et son Western

(I may ride these roads along/With this feeling that I am wrong/Wrong but free as I can be/ridin’ on the right side of the sea/The sea in my guts/The one you fear/You’re scared of waves/I love them near/When they’ll be wiping the road I’m crossing/I’ll keep on ridin’…etc. Je compose ça avec une Larrivée OM-03 straight from le Wild West, des bottes de COWGIRL et mon WESTERN intérieur avec des DUELS pis toute là. Un WESTERN, c’est peut-être la conquête sanglante de l’Ouest, mais je fais partie d’une race particulière, et beaucoup plus répandue qu’on ne pourrait le croire, de COWGIRLS modernes qui ne luttent pas pour prendre possession d’un territoire. Leur combat perpétuel repose plutôt sur la réappropriation de leur corps de manière intime et singulière, mais aussi sociale et politique. Leur lutte ne peut pas être la revendication d’un droit, parce qu’un droit, c’est une « permission ». Leur pouvoir sur leur corps ne repose pas, comme le territoire, sur une juridiction! C’est un duel avec la nature humaine pour la reconnaissance de leur propre humanité, as crazy as that! Les COWGIRLS modernes ne veulent donc PAS conquérir l’Ouest, ni AUCUN autre territoire, elle sont tout simplement conquises par celui-ci, par ses montagnes et son Pacifique...On the road, dans leur char, juste avant de passer les douanes, elles baissent leur vitre et, en compagnie d’un cowboy moderne ou d’une autre cowgirl moderne, elles gueulent à tue-tête qu’elles en ont marre qu’on crée des ostie de territoires avec tout!)