Don’t Fool Me! (drawing is understanding)

(J’ai deux chansons dans la tête qui fit pas ensemble, ça ressemble un petit peu à mon état psychologique, genre ça va mal, mais ça va super bien en même temps, mon petit bébé est trop trop cute : « P’t’être que demain ça ira mieux/mais aujourd’hui ma vie c’est d’la marde » et « Zou bisou bisou/Zou bisou bisou/Zou bisou bisou… » Et en même temps, je ne peux m’empêcher de trouver les médias hypocrites de décrire la chanson de Lisa L. en disant qu’on s’y reconnaît tous et qu’il y a quelque chose de « vrai » et de « courageux » de gueuler ça dans la rue (hey, c’est un vidéoclip). Crisse, c’est parce que sa vie n’est pas de la marde pantoute en ce moment que les médias trouvent ça dont hot qu’elle crie ça dans la rue, parce qu’elle est genre LA vedette de l’heure. Voir qu’il y a pas comme full de monde qui crie ça dans la rue à Montréal à tous les jours, genre des itinérants, des malades mentaux (peut-être pas exactement les mêmes mots, mais c’est pas loin) pis tout le monde s’en crisse et s’en dissocie complètement! Si c’était vraiment de la marde, sa vie, personne ne l’écouterait, personne ne s’y identifierait, elle serait dans l’ombre. En tous cas, moi je l’adore Lisa L., elle est tellement talentueuse (c’est pas une critique de l’artiste pantoute que je fais, woooh non! mais de l’interprétation médiatique), mais sa toune, qui EST une toune de fifille contrairement à ce qu’on en dit et qui sonne pas folk trash pantoute (c’est tellement une toune de fille, toutes ses tounes d’ailleurs! Pis ça sonne blues avec un banjo!) ne me défoule pas pantoute en ce moment, au contraire, c’est à mille lieux de moi. Faut avoir le coeur un peu léger pour s’y reconnaître complètement. Juste une opinion qui m’habite… En tous cas : du fusain, des crayons à mine, de l’aquarelle, photoshop pour le noir et blanc et une bonne dose de désillusion.)