Le refus

Je panique depuis notre discussion d’hier matin parce qu’avec elle s’est ouverte une possibilité qui m’apparaissait, jusque là, irréalisable. Cette  possibilité renferme quelque chose de bien plus imposant que la forme anecdotique qu’elle revêt. Elle implique pour moi le fait de devenir cette chose étrange et repoussante qu’on appelle une «ADULTE» aux yeux de la société. Yeux-de-la-société est une image tellement grossière et naïve qu’un enfant de cinq ans pourrait la dessiner. Voilà, je percevais un peu la société par la lorgnette animiste d’une angoisse infantile. C’était la société comme une entité autonome de laquelle je ne faisais pas partie, la société comme un objet animé d’une âme malveillante qui m’en voulait à mort. Comme si c’était elle ou moi, coûte que coûte.


Heureusement que ce n’était qu’une possibilité dont elle me parlait à tout hasard. Il reste que je ne peux m’empêcher d’y penser. La tête posée en MARGE d’un oreiller, je n’ai pas pu dormir la nuit dernière. Le plus terrifiant dans cette histoire est que je ne parviens même plus à savoir si mon REFUS de devenir cette «ADULTE» repose sur la préservation de mon authenticité ou s’il résulte d’une pure lâcheté.

Je panique depuis notre discussion d’hier matin, car avant-hier, j’affirmais encore ce REFUS avec CONFIANCE, ÉNERGIE et CANDEUR.

6 Commentaires

  1. andehai - take it? "don't be this guy!" tell it! poetic_fragile_respect

    L’adulte – suite la lecture de cette révélation alors que frénétique j’attendais le passage du 5h45 glacé entre les rails …une révélation puissante, dévastatrice me fit chanceler. Ouaip! L’adulte de couleur opaque devint une lumière grace à une chanson de je ne sais plus quel drogué de la place Place Calvin. Voilà les paroles et peut-etre que ceci donnera la pulse comme à moi qui une fois relevé à 5h43 marcha calmement et confiant au Café du Rescapé. L’adulte la proie aux doute s’appelait Aimant – l’adulte aux idées noire avait pour nom Sagesse – L’adulte sans gant aux Geste câlin s’appelait Montagne et ses larmes sans compter coulent en tes veines…Enfin ma mémoire est très mauvaise…dans ce genre…Je te salue et je chante en coeur à l’heure de mon 8e Calva le chant du train qui sifflera 3 fois – …ah oui de là de même j’ai pris la décision de me désengager et pour la 2e fois de la Légion – même manchot cela n’a plus de sens!

  2. Foxymore

    Ahhhhhhhhhhhh!!!! Les adultes sont partout!!!!
    Je vais gérer ma crise… Mais comme on est si bien, parfois, dans cette zone d’inaction sociale  »aux yeux de la société », je prends donc en cet instant un malin plaisir à scander, encore, ma crainte que tout cela soit contagieux…. Sté, la vraie vie qui s’attrape….

  3. universmultiples

    En Grec Ancien persona c’était le nom qu’on donnait au masque dont s’habillait l’acteur avant de monter sur scène. Et aujourd’hui l’idée de personne le concept de personne c’est le nom qu’on donne au profil marketing dont on s’affuble pour mieux supporter sa place sur le trottoir suppliant le dollar et implorant les clochards de bien vouloir seulement cracher plus loin sur la chaussée bien à l’écart des mocassins étincelants gracieusement offerts par les maquereaux du luxe et de la facilité. Dans la politesse et la bienséance des bacs d’école, on appelle ça le passage à l’âge adulte. (Le crépuscule des Amours)

    • Patty O'Green

      Merci pour ce généreux commentaire…

      Je suis intriguée par le lien que tu fais en cette « personne » comme « profil » et l’adulte. Tout ça est encore bien mystérieux pour moi, l’adulte. Je ne sais même pas comment je définis cette adulte que je repousse.

      Et là où il y a mystification, il y a de la peur…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s