sounds of truth

Leur urgence de le materner. Y mettre des kilomètres. « She isn’t likely to kidnap your baby, but like most of them, she would LOVE to displace you as the object of your child’s affection ». Y mettre des centaines de kilomètres. « This is totally true, I’ve seen this before, just let her do it« . Y mettre des milliers de kilomètres. « It sounds true to me as well, Patty« .  Y mettre des kilomètres et un océan.

Tell me : What’s the SOUND of TRUTH?

Y mettre Mars, Jupiter, Saturne, Uranus. « Cut the apron strings, Patty! » Pleurer sur les anneaux de Neptune à l’ombre de Galatée. Qu’ils me laissent, qu’ils NOUS laissent dont le temps, EUX. Y mettre le temps. Le temps d’y mettre la suite no 3 de Bach pour qu’il s’endorme dans mes bras.

Y mettre une galaxie

Y mettre

Image : oeuvre de Geneviève Cadieux (elle s’illumine le soir sur le toit du Musée d’art contemporain de Montréal, ce sont les lèvres de la mère de l’artiste, ça représente la voix maternelle qu’on écoute de moins en moins, d’où le jeu de mots dans le titre « voix lactée »)

Un commentaire

  1. Pingback: Bloguer : le remix comme pratique critique à l’ère d’Internet | effet de présence

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s