Instinct de survie

C’est ça qu’il dit Burt Reynolds dans le film Deliverance. Parce que quand il n’y aura plus assez de place pour tout le monde, quand il n’y aura plus le petit confort douillet, quand l’argent vaudra plus rien, quand ça va être la loi de la jungle, c’est QUI qui va survivre, HEIN?

Ouf! J’y pense là, il est quand même CUTE Burt Reynolds dans ce film-là!

On parle souvent de ça, moi, mon chum pis son ami Christian. Ce sera PAS l’homme d’affaire qui est pas capable de toucher de la terre sans se laver les pattes, pis ce sera pas la fille qui peut pas sortir sans se limer les griffes NON PLUS.

Grrr, s’tie qu’il est VIRIL dans ce film-là Burt Reynolds, manque juste sa moustache!

Pis on se dit que c’est pour ça qu’on va jamais arrêter d’aller dans les bois, de dormir à la belle étoile, de se laver dans le lac, de se partir un feu sur la neige pis de manger des champignons sauvages. JAMAIS!

 Hmmm, non mais il est vraiment SEXY Burt Reynolds avec ses pecs de la mort!

Pis on se dit aussi qu’on veut transmettre ça à nos enfants parce qu’on sait pas quel genre de monde les attend, parce que c’est vraiment GRAVE ce qui se passe dans le monde!!!

 Aïe aïe aïe, non mais il me fait CAPOTER Burt Reynolds avec sa petite veste pas de manches!

Pis c’est PAS en réfléchissant sur l’esthétique de la viande avariée dans les peintures de Chardin qu’on va réveiller notre instinct animal pis apprendre à se battre pour notre, mmm, notre WOW

14 Commentaires

  1. Pocahontas

    Hahah! Je suis crampée raide. Mais j’y pense : même si j’aspire à la vie reculée et à devenir autarcique depuis que j’ai 8 ans, j’ai souvent la chienne toute seule dans le bois. Un jour, quand je serai grande…

    • Patty O'Green

      Oui, moi aussi j’ai la chienne toute seule dans le bois, mais j’aime ça avoir la chienne, c’est ça qui est weird!

      Je le trouve ben beau Burt, avec lui, j’aurais pas peur en tous cas😉

  2. Clarence L'inspecteur

    Crampé itou. Pis je me dis que c’est peut-être la réflexion qu’ils avaient, juste avant de le violer, les white-trash dans le film… À moins que ça soit John Voigt qui se fasse violer… je me rappelle plus.

    • Patty O'Green

      C’est le personnage snob et condescendant (Ned Beatty) qui se fait sauvagement violer par les hillbillies (une des scènes les plus horribles que j’ai vue dans ma vie) et le beau et sexy Burt Reynolds est celui qui tue le violeur en question avant qu’il ne s’attaque à John Vogt! C’est là que l’autre personnage (Ronny Cox), un avocat, commence à parler de bien et de mal et de devoir lorsque les boys discutent de quoi faire avec le corps et qu’ils se mettent d’accord, après réflexions sur les conséquences ET vote démocratique, pour l’enfouir sans rien dire (sauf Cox, qui, en bout de ligne, ne survivra pas au périple). Et c’est plutôt dans cette optique que se déploie la réflexion initiale (au début du film) de la survie par le personnage de Reynolds et qui transparaît dans sa manière d’agir tout au long du film. Une réflexion que j’ai mis en contradiction avec la pensée intellectuelle juste pour rire, ce qui est (devrait être!) complètement erroné bien sûr, mais qui malheureusement ne l’est pas pour bien des gens. Enfin, il y a une part de vraie dans mes niaiseries ci-dessus : je trouve ça réellement important de savoir se débrouiller en forêt et d’être en mesure de faire face au monde « sauvage » (c’est mon background qui rentre) et aussi à la bêtise humaine de manière générale, mais pas au détriment de développer sa pensée. Mais c’est pas donné à tout le monde pentoute de pouvoir « développer sa pensée » : faut pas oublier ça, on est bourgeois! C’est, entre autre, pourquoi la pensée ne devrait pas nous déconnecter de nos instincts…Chercher l’équilibre entre les deux nous pose évidemment toujours dans une réflexion éthique problématique, mais coudonc, c’est ça, pour moi, être humain! Et être chercheur aussi…

      Y’a du stock à réfléchir dans ce film-là en tous cas…

  3. Lucrecia Bloggia

    Ha,Ha,Ha!!
    En effet, nous sommes malheureusement dénaturés. Comme si nous n’avions pas besoin de la nature pour survivre. Comme si la nature, c’est beau juste sur des belles photos.
    Hey, que ça va nous rattraper quand nous l’aurons toute piétinée…

    Mais pour le moment nous sommes safe, Burt est là!
    (c’est vrai qu’il est chou!) ;¬)

  4. Charlotte

    Mouhaha!

    J’adore être toute seule dans le bois! Mais maudit que j’ai peur moi aussi toute seule dans le bois! Pas grave. C’est l’fun pareil!

    Burt… ouais.. beau morceau.

  5. marie

    Ah merde, je le trouvais sexy pour vrai moi😛

    La fin du monde peut arrivée, je vais être prête à me mettre les mains dans la bouette pour construire des huttes, à tuer des squirrels avec mes dents pour les faire grillés sur un feu pour assurer la survie de l’espèce, tant qu’il y a un Starbucks pas loin parce que moi j’ai besoin d’un café le matin, m’a être prête!

  6. V

    hahaha
    Est-ce que je peux te dire à quel point tes textes m’ont manqués ces derniers mois?
    T’es folle, pis je t’aime!🙂

  7. Karyne

    La photo.. trop de poils.. sinon, c’est vrai qu’il a déja été un peu.. je dis bien UN PEU.. sexy..😉

    J’m’en vais de ce pas me préparer pour ma survie!

    • Patty O'Green

      Ben le poil, c’était pour matcher avec le tapis peau d’ours en-dessous de Burt.
      😉

      Ok, bonne préparation, de mon côté, j’m’entraîne pour des pecs de la mort, avec l’allaitement, c’est vraiment canon.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s