So in Love With the Guitar

Ça y est, je me réapproprie l’espace dont j’avais, il y a quelques temps, vidé les objets qui servaient à sa MESURE.

LUI dans la canicule de San Diego, moi ici, seule pour quelques temps encore. Mon lifestyle me rappelle celui de mon célibat, c’est un lifestyle qui s’étire. Enfin, le temps n’est pas pareil seule comme à deux. Chaque petit événement a perdu sa régularité. Je mange quand j’ai faim et j’oublie un peu le « monde ». Je deviens plus compulsive, plus immergée.

Depuis qu’il est parti, ma GUITARE n’est pas retournée sur son stand pis le capot est, comment dire, incrusté dans la table à dîner. Les livres et CDs de vocalises font du scat singing sur le comptoir de la cuisine à côté du lecteur CD qui sert normalement de  « radio-Canada ». Je coupe les légumes sur la petite table de la cuisine, afin d’éviter aux nouveaux habitants du comptoir le choc émotionnel d’une délocalisation.  Les partitions sont éparpillées sur le coffre de notre salon marocain. Vivantes, elles aussi. Elles recouvrent entièrement le jeu « brainstonz » sur lequel nous avons l’habitude de canaliser nos plus grandes confrontations.

Il s’est créé comme une intimité entre moi et ces objets qui traînent et qui grandissent,  comme une NATURE LUXURIANTE. MA nature. Ils sont devenus les points de repère de ma belle solitude. Si UNE AUTRE PERSONNE franchissait régulièrement les lignes de force liant ces objets,  cela annihilerait certainement leur PRÉGNANCE et, par là même, mon nouvel espace intime.

Lorsque Joan Baez est venue au Saint-Denis, elle a raconté MON/son souvenir d’adolescence. J’y étais parce que j’avais envie de voir une femme, seule, chanter avec sa guitare sur un stage. Elle racontait : « When I was young, I was so in love with the guitar ». Elle jouait parfois toute la journée et toute la soirée et elle s’endormait, sa GUITARE sur son VENTRE. Parce que oui, on peut jouer de la GUITARE couchée sur le dos.

Elle se réveillait, GUITARE toujours sur OU plutôt DANS le VENTRE, prête à jouer de nouveau, pensant que la nuit passée avait eu une EXISTENCE toute relative. C’est ce qui m’est arrivée ce matin.

-Le temps s’étire ici, mon amour!

-Tu t’ennuis de moi, tu veux dire?

-Nonon!!!

26 Commentaires

  1. Charlotte

    Une belle relation guitare-Patty… la musique c’est tellement magique.

    j’aimais jouer du piano, moi. mais j’aime écouter la guitare, toute seule, toute nue. je trouve ça tellement intime. jsais pas pourquoi. ça me touche beaucoup.

    comme par exemple, j’adore isaac albéniz. composition au piano qui ont été « adaptées » pour la guitare. j’aime entendre ses compositions à la guitare surtout par John Williams. J’ai découvert une cassette de lui dans une boîte de livres et cassettes que la mère d’une amie m’avait donnée, sachant que je dévorais les livres.

    Grâce à elle que j’ai aussi découvert Hermann Hesse, Siddartha traînant dans cette boîte poussiéreuse.

    ok. j’arrête ça là. c’est ton blog pas le mien !! lolll mais bon, ton billet m’a fait revenir pleins de trucs anciens qui réchauffent le coeur.

    ce que je voulais dire, c’est que je trouve beau qu’on s’extensionne sur un objet, puisse faire un avec. comme une guitare. comme ta guitare et toi. dormir collées.
    merci!😉 xx

    • Patty O'Green

      haha! nue, écoutant de la guitare : c’est vraiment chouette ça! 😀

      Était hot ta boîte poussiéreuse!!! Des cassettes en plus, wow!

      Je ne veux pas avoir l’air fétiche, mais vraiment, il y a quelque chose avec la guitare😉 J’ai d’autres instruments, à cordes surtout, mais je reviens toujours à la bonne vieille guitare. C’est tellement cliché, another woman with her guitar, mais coudonc, c’est de même😉

  2. Clarence L'inspecteur

    J’ai comme une image de Charlotte en train d’écouter de la guitare toute seule, toute nue. C’est ce qu’on appelle en linguistique, je crois, une belle anacoluthe.😉

    • Charlotte

      En me relisant hier soir, j’ai bien vu que ça sonnait comme si j’étais toute nue en écoutant de la guitare au lieu de … écouter la guitare nue ! Mais je trouvais que ça faisait une belle image, qqun nu, rêvant sur un air de guitare! hihi!

      • Patty O'Green

        Guitare et femme nue. Moi j’appelle cela presque un pléonasme. Des affinités moins électives que l’on pourrait y croire au premier abord…😉

  3. Ma mère

    J’aime ce texte. L’amour de la musique, y’a que ça de vrai! Ça prend aux tripes et oui, le ventre, ce petit chatouillis qui nous prend lorsqu’une chanson nous fait frisonner, lorsqu’on entame un morceau qu’on aime particulièrement. Ma nostalgie de musique à moi, c’est les instruments qui s’accordent juste avant un concert. Un orchestre: les cuivres, les cordes, les vents, les cymbales, xylos qui dissonent ensemble d’une si belle façon alors que les rideaux sont fermés, tout près du public qui discute en attendant l’harmonie. Ahhh j’aime ça!

    • Patty O'Green

      Merci MMÉH…Il est beau ton souvenir.

      Oui, il y a quelque chose dans la musique. Je ne me trouve même pas bonne, tu sais, mais je ne peux m’empêcher d’en faire😉 C’est drôle…

  4. Marie

    Un bordel ambiant de livres et de disques c’est tellement inspirant! Tsé de l’art qui traine tout partout, moi ça me donne le goût de me mettre un béret pis de crier au génie! Ce n’est comme pas clair ce commentaire-là, mais dans ma tête ça fonctionne…

  5. Jane

    J’ai eu une relation semblable avec ma guitare… j’étais nostalgique en lisant ton texte et je regrette souvent d’avoir donner ma vieille Gibson😡

    • Patty O'Green

      Oh là! Tu l’as remplacée j’imagine? Je veux dire, tu es une joueuse de guitare? Je n’en suis pas à ma première guitare. Je peux me séparer de ma guitare pour une nouvelle, mais arrêter de jouer : jamais😀

  6. L'auteur de ce blog

    En effet, comme le dit Pierre-Luc, un peu d’espoir, ça fait pas de tort à la blogosphère!

    D’ailleurs, tu passeras chez moi si ça te dit. J’essaie d’être un peu plus lumineux cette fois-ci.🙂

    PMD
    (ancien parfait salaud)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s