La balance imaginaire

Jolène parlait et j’arrivais presqu’à toucher ses peurs. Ma présence : de la vraie nourriture à peurs-de-Jolène moi. Il fallait que je quitte, genre disparaisse : pas en marchant, non! Pas assez rapide. Il aurait fallu que je m’envole. Elle se comparait à moi Jolène et moi, de l’autre côté de sa balance imaginaire, je ne savais plus quoi faire. J’étais condamnée sur un piedestal que j’aurais détruit à coups de grosse hache country! Car je l’admire tant, mais tellement, la Jolène! Je me suis même souvent sentie toute petite à côté d’elle. Je ne parviendrai jamais à comprendre pourquoi elle s’effrite en petits morceaux pendant qu’elle m’érige en vieux marbre froid. C’est sûr que ça pèse lourd, du marbre, dans une balance imaginaire! La raison de ma transformation en sculpture antique est aussi improbable qu’est devenue notre véritable amitié. Parce que ça sert à rien d’essayer de lui donner du poids dans sa balance,  parce que ça sert à rien d’y mettre un à un tous les petits morceaux de la Jolène brisée,  parce qu’elle va rester brisée, la Jolène, anyway, parce que j’ai pas trouvé  de la crazy glue assez crazy et parce que sa maudite balance est toute conçue pour maintenir les inégalités, parce que sinon je lui aurais dit :

« Jolène, j’ai tellement hâte de te revoir!!! »

Advertisements

20 Commentaires

  1. Charlotte

    Alors dis-lui. J’ai hâte de te revoir.

    Tu sais, je ne me sentais pas super bien ya quelques années, avec moi-même. Et j’ai fait la même chose avec une amie. Elle ne m’a jamais rien dit mais j’ai fini par comprendre. On s’est parlées. Je lui ai dit que je l’aimais, mais qu’en même temps elle me renvoyait à tous mes échecs parce qu’elle réussissait partout. Je la voyais tout réussir et je me voyais en petits morceaux. Juste de lui en parler, je me suis sentie un peu mieux et là, j’arrive à être contente et fière d’elle pour ce qu’elle fait et réussi. Elle travaille fort. Je l’ai mis sur un piedestal longtemps. Maintenant j’arrive à voir mes forces et mes faiblesses plus clairement.

    J’espère que Jolène va se voir telle qu’elle est.. telle que tu la vois, toi.

    T’inquiètes pas, c’est la vie qui fait office de crazy crazy glue …

    • Patty O'Green

      Oui, je comprends…Ça m’arrive aussi d’être dans la position inverse et honnêtement, je ne sais pas laquelle des positions est la plus confortable! Je comprends ce que tu me dis, mais en même temps, je ne me considère pas comme ce genre d’exemple de réussite, mais alors là, pas du tout, ce qui me rend d’autant plus confuse!!! En fait, je la porte moi-même en grande admiration, Jolène…

      • Charlotte

        C’est une question de perception. De comment elle, elle te perçoit. Et comment elle se perçoit elle-même. Et effectivement, dans la balance, tu pèses plus lourd du « bon » côté.

        Comme le dit Marie plus loin, c’est délicat oui. Et c’est à elle de le découvrir et de t’en parler… Plate comme situation. Reste toi-même, sois naturelle. Rien à faire de plus.

        Je ne savais pas que White Stripes avait repris Jolene!! (j’aime le country .. je connais un peu Dolly, j’ai grandi avec dans les oreilles un peu ! ). Je vais cheker ça de suite!

  2. Geneviève

    Ça me fait penser à la chanson de Dolly Parton. Reprise par White Stripes. « Jolene ». Country à l’os. Ça adonne ou c’est voulu ?! Enfin, dans ma tête, ça marche en torieux !

  3. Geneviève

    Hé ! Je vais l’écrire ici… plus de chance d’être « entendue » : ton billet sur l’auto-harp et l’énergiste me fait bien rire. C’est rudement efficace et divertissant ton truc. Cela dit, tout cela me fait penser à ma mère et au Rickie (riqui, rick-qui ?), enfin… les points sous les pieds qui sont reliés à des organes vitaux.

    • Patty O'Green

      Haha! Non, je n’avais pas pensé à cette chanson, mais c’est vrai, il y a comme un lien à faire là. J’ai pris ce pseudo sans y réfléchir pour ne pas dévoiler le nom de ma copine. 🙂

      C’est le « air harp » haha, je te reprends, c’est tellement important 😉

  4. Marie

    C’est parfois tellement difficile de gérer ce genre de truc en amitié parce que on a peur d’envenimer la situation encore plus en en parlant, de briser ce qu’il reste d’une amitié avec trop de vérités. En tout cas, moi je suis comme ça…

    • Patty O'Green

      C’est exactement ça Marie! J’ai l’impression qu’il faut que ce soit elle qui le réalise et m’en parle. Il y a des vérités qui sont bonnes à dire en amitié, mais d’autres qui doivent être manipulées avec une grande délicatesse…

    • Patty O'Green

      @ Marc : Merci, presque rien, des petits dessins de pieds et de doigts avec des phrases que j’aime et que j’ai découpées dans un roman trop poche…;) Et pour le tableau, c’est une longue histoire, peut-être que je la conterai sur ce blog ou dans un essai théorique futur. Mais pour faire très court, c’est mon héritage de ma grand-mère…Mystérieux tableau!!!!

      @Charlotte : Oui, tu as raison. On se demande quoi faire et on finit par agir de manière « fake » alors que la meilleure chose à faire est sans doute de ne pas trop réfléchir et d’agir naturellement. Merci 😀

      • marc

        Merci d’avoir répondu à ma question sur le tableau, même si ta réponse fait en sorte que ça me chicotte encore plus 😉

  5. SP4M

    Faut savoir accepter les compliments je crois. Et c’est possible une admiration qui pèse d’équivalence des deux côtés. Enfin, j’y crois. Tu peux lui dire aussi qu’à l’inverse, tu l’admire tout autant. Dans le fond, j’ai l’Impression que c’est comme un mirroir… elle n’accepte pas les compliments, toi non plus.

    Toutefois, tu dis qu’elle est brisée ? Et toi ?

    Si tu ne l’es pas, alors tu pèses un peu plus sur la balance ce qui fait en sorte qu’elle n’a pas tout à fait tord. Comme tu dis, elle doit s’en rendre compte par elle-même… avec les compliments que tu ne dois pas te retenir de dire à mon avis 😉

    • Patty O'Green

      Haha, c’est drôle, j’étais en train de t’écrire un message sur ton blog et je reçois celui-là en même temps! 😀

      Oui, tu n’as pas tord pour le miroir, je n’y avais pas songé…Des compliments, c’est une chose, mais des compliments qui servent à la diminuer du même coup ne me font pas chaud au coeur. Je ne suis pas brisée, je crois, puisque quand je la complimente, je ne me sens pas inférieure. Je la trouve extraordinaire et parfois je me dis « si seulement j’avais telle qualité de Jolène », mais ça me pousse simplement davantage à travailler sur moi, c’est positif! Et ça me donne envie de l’encourager…Elle m’inspire!

  6. La Shirley

    J’avoues que c’est lourd …
    Surtout qu’après tu te sent cheap de filer poche avec les gens qui sont en milles miettes et toi, de ton bord, t’apprends à souffrir en silence et minimiser tes chagrins face aux leurs même si ça prends pleiiiiiiiiiiiiiiin de place dans ton p’tit coeur à toi.
    Pas facile la vie de vedette ….

    • Patty O'Green

      Oui, c’est ça, après c’est la culpabilité qui embarque…

      Jolène est une vedette, moi non! Alors je ne sais pas si tu disais ça pour moi haha ;), mais effectivement, pour elle, ça n’a pas l’air facile…

  7. Magique

    Aujourd’hui, je cliquais à la recherche d’une lecture et je suis tombée sur ce texte. J’aime le rythme de ton écriture, il nous permet de vraiment ressentir l’émotion derrière le texte…

    Aujourd’hui, je cliquais à la recherche d’une lecture et je suis tombée sur Jolène qui me fait penser à une amie partie dans un hier lointain parce qu’elle avait trop mal de ne pas saisir les encouragements que je lui faisais. Qui les voyait comme autant de répercussions de ses échecs imaginaires…

    Je l’ai laissé partir en versant une larme en secret, mais sans jamais lui dire à quel point elle me manquerait…

    Aujourd’hui, je cliquais à la recherche d’une lecture et je suis tombée sur une réalité qui n’est pas juste la mienne…

    Merci

    @Jolène: Jette ta balance imaginaire aux poubelles, elle est truquée contre toi. Change-la pour un beau miroir graver d’or, celui de ceux qui ne montre que du beau… Et regarde dedans, ce sont tes yeux et ton sourire que tu y verras 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s