Une petite phrase de rien du tout…

…Qui s’articule difficilement avec mes petits doigts encore maladroits sur le manche de mon banjo. Une célébration de la fin de ma convalescence, car un poignet bien mal en point me retenait et me prévient encore un peu de dire les choses avec si peu. Presque rien, je te le dis, quelques notes, parce que ça fait encore mal. Trente secondes de douce euphorie entre deux lignes de rédaction de thèse. Comme un appel avec un bruit  de train à la toute fin parce que j’ai TELLEMENT envie de partir. Du country, genre, musique du cœur… « HEIN? » Que tu vas m’dire! J’t’explique le chemin : t’enlèves tes tentacules de ton cerveau et tu te diriges vers le cervelet et tu descends en passant par la trachée (étouffe-toi pas), un peu plus bas encore, première sortie à gauche : là tu tasses les toiles d’araignée pis tu pèses sur PLAY.

PLAY

12 Commentaires

      • Charlotte

        hahaha!! ouais je suis là !! je me suis évadée de « l’internet » (comme dit ma grand-mère) pendant 1 jour. Trop dur. I’m back! pouahahaha!😉

        Eille jtaime don ben avec ton banjo moi !!😀

  1. Patty O'Green

    @ Charlotte : t’es sweet! Je suis en train d’apprendre. Je l’ai eu il y a quelques semaines, mais comme je me suis faite opérée au poignet, je n’ai pas pu jouer, alors je le regardais intensément…Je joue de la guitare depuis longtemps, mais le banjo, c’est tellement chouette!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s