Il y aura au moins eu du chocolat entre nous deux….

Je sais fort bien que même les synchronies ne me laisseront pas faire de l’univers ce que je veux, à moins que celui-ci ne décide de se mettre en accord avec mes intentions profondes. Je ne contrôle plus RIEN, de toute manière, mais VRAIMENT RIEN in this world where I’ve got to fight just to keep my soul, comme il dit, Ben Harper avec sa Slide Guitar.

Et depuis mon retour de ma ville de ranchers, il y a tous ces gens qui me reviennent comme si je leur avais posé un élastique en quelque part dans le front en les quittant parce que :

QUAND ÇA REVIENT ce monde-là, ÇA PINCE tsé.

Je veux dire, ces gens dont je me suis éloignée subitement : un de mes talents naturels, by the way.

Je me tiens de plus en plus responsable de ma souffrance et je n’ai jamais été aussi heureuse! Les victimes et les juges, dichotomie qui repose souvent en une seule et même personne- genre je suis victime de toi donc je me juge universellement comme étant bien, et toi comme étant mal– je m’en tiens loin depuis longtemps, ce qui m’a souvent élevée au rang de la méchante absolue à leurs yeux. 

Mais disons que lorsqu’il m’a faite une déclaration d’amour  avec sa belle boîte de chocolats et que je lui ai dis « oui oui, moi aussi » en le serrant intensément dans mes bras avec ma main sur sa nuque et l’autre dans sa chemise et qu’après, je suis disparue pour toujours avec la boîte de chocolats, c’était plutôt une souffrance infligée.

Mais elle était MORTE DE PEUR, la Patty, comprenez-vous?

Et je l’ai revu ce soir, six ans après ma disparition débile.  On est sorti prendre un dessert :

-Je sais que ça fait longtemps, mais je m’excuse…Je veux juste te dire que je dealais VRAIMENT avec des émotions INTENSES et que….

-Je sais. Belle pose de pardon inconditionnel dans son regard. Je suis VRAIMENT content de te voir Patty!

As simple as that! Pas de victime, pas de juge : juste de l’amitié.

Et on a mangé du CHOCOLAT, genre excessivement comme pour remplacer l’ORGASME qu’on a jamais eu ensemble, pi ON a TELLEMENT eu du fun! DAMN :


10 Commentaires

    • Patty O'Green

      Oui, vraiment de belles retrouvailles, ça m’a fait chaud au coeur 🙂 L’univers règle des choses pour moi en ce moment 😉 Je ne fais rien, je te dis!

      Je ne sais plus (juge/victime), mais ce devait être dans une de mes lectures ésotériques quelconques hahah ;). En tous les cas, j’embarque plus là-dedans ça fait longtemps!

  1. Marie

    C’est fou comment on peut s’en faire avec une histoire qui date de loin… comme si on voudrait avoir marquer l’autre à ce point. Mais bon, ça fait quand même du bien à l’égo de savoir qu’il s’en est remis.

    • Patty O'Green

      Oui, tu as raison. En fait, je n’y pensais plus, mais c’est quand il m’est revenu, par courriel, pour aller prendre un dessert que je me suis mise à m’en faire. Il me semble que je lui devais des excuses, malgré tout ce temps. Enfin, je ne crois pas l’avoir marqué!!! Il a une blonde, un beau petit gars…Mais comme tu dis, c’est pour l’égo!

    • Patty O'Green

      Bonjour Geneviève, merci beaucoup pour ces mots! Je n’ai tellement pas de prétentions littéraires, enfin, pour moi ton blog est dans un autre range (ou ranch?) 😉 Au plaisir de te lire et contente de ton passage ici!

  2. Archibalt

    un billet auquel j’ai accroché, car ayant vécu ce type d’expérience (10 ans d’amour-amitié qui continue). J’aime comme tu parles de ta frangine aussi.
    amicalement,
    Archie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s