Ça a commencé comme ça…

-Check le gars, check le gars, cheeeeeck le GARS Patty!

Qu’elle a dit ma sœur quand elle a vu SO’N entrer dans son salon.

À chaque fois qu’un couple me raconte leur « histoire » d’amour, comme avec des élans de romantisme, je redoute toujours le moment où l’on va me demander « et toi, Patty, comment vous vous êtes rencontrés vous autres? ».

Ça s’peut tu que ce soit pas très SPECTACULAIRE notre rencontre?

Ce soir-là, Mathieu, le nouveau coloc de ma sœur faisait un party pour célébrer son arrivée dans la belle demeure bordélique de l’avenue De l’Épée. Il avait invité sa gang de chums et c’est comme ça que j’ai pu applaudir SO’N qui, bien nonchalamment, entrait dans le salon soeural sans porter aucune attention à ma présence, mais genre : VRAIMENT aucune.

-C’est tellement ton style de gars ça Patty! C’est comme un mélange de Matt Damon avec Ethan Hawk, tsé, quand il était dans Reality Bites.

-C’est vrai qu’il est cute…

Il y avait trois filles dans la pièce : moi, ma sœur et une belle grande blonde. Il y avait une GROSSE place à côté de moi, mais il est allé se squeezer en sandwich entre la belle blonde et Mathieu.

Il ne m’a pas regardée une seule fois de la soirée jusqu’à ce que je lui adresse la parole après que la belle blonde soit partie. Puis là, j’étais comme le dernier recours et il s’est mis à travailler sur mon cas et god knows qu’il a travaillé fort alors je suis partie sans lui laisser aucune coordonnées parce qu’ « une roue de secours, moi? T’es-tu malades? pff : Ciao! ».

Je m’en suis tellement mordue les doigts, une vraie LIONNE enragée qui prend sa patte pour un morceau de STEAK.

2 mois plus tard…

Ma sœur se fait hospitaliser pour quelques temps et mon père se porte volontaire pour aller nettoyer sa chambre (dans la belle demeure bordélique de l’avenue De l’Épée). Ma sœur, dans un regain d’énergie, prend panique et m’attrape le bras sur son lit d’hôpital :

-Patty, j’ai un service à te demander!!

-Quoi? Qu’est-ce qu’il y a?

-Ben Manu m’a donné un gros dildo en plastique avec une genre de suce au bout pour le coller au mur et il traîne quelque part dans ma chambre.

-Hein?

-On s’en fou, là…il est con, bon!

-Ok whatever, pis?

-Ben là! J’ai pas le goût que papa tombe dessus, tsé! Peux-tu le trouver avant qu’il fasse mon ménage pis le ramener chez vous pleeeeeaaase?

-Ok ok, je vais passer tantôt le chercher ton dildo…

Et puis j’arrive dans l’appartement et il est là, SO’N, assis dans le salon soeural avec Mathieu. Je leur dis rapidement que je viens chercher quelque chose pour ma sœur et je file dans sa chambre et je trouve ledit dildo et je le mets dans une poche de velours noir que je trouve on the spot, mais on voit trop bien la forme et le petit bout qui dépasse, alors je m’apprête à partir en vitesse supérieure quand SO’N m’approche :

-Patty, est-ce que je peux te laisser mon courriel?

Et moi qui agrippe le dildo dans son manteau de velours avec les deux mains comme pour le cacher dans toute sa longueur :

-OUI!

Que je réponds  comme une lionne qui tient son morceau de steak, mais qui regarde son lionceau en même temps.

Ben ça a commencé comme ça! Je lui ai envoyé un courriel et on a pris un verre, pis notre temps…

J’ai fait du dildo de ma sœur un objet de vénération, un totem, voire l’emblème de notre couple, presqu’un crucifix, un calice ou un ciboire, un jonc ou une bague de fiançailles, mais je ne l’ai jamais pris pour l’effigie de SO’N, non! C’est la figure de notre amour et de sa serendipity, notre gris-gris adoré, NOTRE ange de l’Annonciation.

Pis quand ma sœur est sortie de l’hôpital, elle est venue le chercher, l’objet sacré, elle ne pouvait pas savoir que sa petite sœur qui venait tout juste d’avoir un nouveau chum y tenait tant…


34 Commentaires

  1. Charlotte

    C’est pas toujours spectaculaire les rencontres …

    Puis je trouve que la tienne, ben.. tsé 2 mois plus tard, le gars se souvient de toi et vient te demander comme ça tout de go, ton courriel. Tu avais fait ta marques dans sa tête et il t’a pas oublié😉

    • Patty O'Green

      Oui, c’est vrai! Il avait eu l’air d’avoir attendu. Je crois qu’on est tombé amoureux ce premier soir tu sais, mais mon orgueil m’avait empêchée de passer par-dessus le fait que j’étais comme la « deuxième fille »!😉

      • Charlotte

        Ben tsé, comme je viens de dire sur mon post.. je crois que non, tu as fait la bonne affaire. Je ne vois pas ça comme de l’orgueil, mais plutôt une estime de toi qui fait dire que hé, s’il me veut vraiment il va savoir où me chercher😉

  2. Karyne

    Euhhh s’cuse mais… je la trouve GÉNIALE ton histoire, moi! C’est la première fois que je suis aussi émue devant quelqu’un qui me parle de dildo!😀

    Sérieusement, longue vie a vous deux!

  3. Charlotte

    Hé! Jpense à ça! Tu pourrais me le prêter (le dildo, pas ton chum) et je pourrais le laisser traîner chez une amie pour aller le chercher et rencontrer un bon gars moi aussi ??! mouahaha!

    • Patty O'Green

      Ben… snif snif!, c’est que… snif! Je ne l’ai plus…snif!…Le dildo.. snif snif! C’est ma soeur qu’il l’a! Mais s’il y a deux personnes dans le monde qui arrive à trouver leur chum avec un dildo, il y a quelque chose dans l’univers qui ne marche pas! J’aimerais que mon histoire, à défaut d’être romantique, soit au moins un peu unique😉 haha!

      • Charlotte

        hahaha! Je te l’accorde! C’était juste pour mettre un peu les chances de mon bord ! Si ça a marché une fois… pourquoi pas une autre fois!😉

        J’vais aller m’acheter des boules chinoises debord! pouahaha!

  4. Marie

    C’est souvent les pires débuts qui cachent les meilleures histoires, je crois. Moi je n’ai que de beaux débuts et de mauvaises histoires… Chéris ces souvenirs, c’est ce qui fait que votre histoire est belle.

      • Amélie Paquet

        Ah je te dis!

        Heille, sérieux, j’ai lu tes anciens textes. J’ai dévoré en réalité tes anciens textes. C’était tellement le fun! Pourtant comme tu sais, je DÉTESTE LES LETTRES CAPITALES. Je ne suis pas très fan des polices colorées non plus et j’ai un faible secret (faut que ça reste ainsi!) pour les gifs animés. Avec tes textes, tout cet attirail fonctionne tellement bien. Tes textes sont vivants, inspirent la vie comme les réflexions, impulsions et observations qu’ils contiennent! JE SUIS FULL FAN!

  5. Pingback: Vraiment malade! | Patty O'Green
  6. operationreboot

    C’est le truc le plus plaisant, le plus léger, le plus beau et le plus rempli d’arômes que j’ai lu depuis un bout sur la blogosphère. Il en va de même de ton blogue, continue à nous écrire.

  7. rencontre celibataire

    oui, oui continue stp de nous écrire … c’est très intéressant ton blog et bonne continuation!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s