Une coupe brosse

Il voulait devenir commentateur sportif. J’étais vraiment plus grande que lui. Il me demandait souvent de sortir avec lui. Je lui disais toujours que je n’avais pas le temps. Il me répondait qu’il n’avait rien contre l’attente. Je n’avais aucune intention d’acquiescer un jour à ses demandes. Il avait une coupe brosse. Je préférais l’autre type dont le père était drag queen. Il aimait mon accent lorsque je parlais anglais. Je détestais qu’il espionne mes conversations téléphoniques. Il était mon superviseur dans la firme de sondages.  J’étais mal prise en crisse.

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s