La fourche

Les spécimens du Greyhound bus étaient si peu ragoûtants qu’après la traversée de l’Ontario, celui-là m’apparaissait soudainement magnifique. Je ne l’aurais jamais trouvé beau sur un fond de ville, mais il faisait figure sur celui des prairies. Il s’est tourné vers le travlo tout juste opéré « tu peux prendre mon rasoir, si tu veux ». Ses tatous ressemblait à celui du vieil amérindien campé dans le fond du bus qui prévoyait, après son séjour dans la vallée de l’Okanagan, aller vendre des sapins de Noël à New-York. Après quelques jours, Sonia et moi nous sommes lavées à l’aide de papiers de toilette humectés dans un petit dépanneur. J’ai enroulé un foulard autour de mes cheveux gras à force de manger du A &W. Il était mon seul divertissement, malgré les majestueuses Rocheuses canadiennes, j’appréhendais le moment où je me dirigerais vers Vancouver et lui, vers Kelowna. Un très jeune couple dont la fille prétendait être enceinte ont quêté tout le long du voyage. Il dormait paisiblement sur le banc juste en avant du mien, j’étais encore coincée avec un passager qui avait l’air de me trouver débile. Sonia se rendait dans l’Ouest parce que le détective qu’elle avait engagé à Montréal y avait retrouvé l’homme de sa vie. Il s’est réveillé et m’a souri. Le travlo allait faire une surprise à sa fille à Calgary. Non, sa fille ne savait pas que son père avait maintenant des seins. Il me regardait plein de désirs à l’avant-dernier stop avant la fourche. J’ai fait une course avec un haïtien, car ça faisait trois jours que j’étais constipée à force de rester assise. Nous ne nous parlions pas vraiment, nous ne faisions que nous regarder. Sonia était rasée et ressemblait à la chanteuse des Cranberries, il avait de beaux cheveux noirs. Une australienne m’a prise en charge lorsque je me suis mise à pleurer d’exténuation à cause de la clim et du manque d’aération. Il m’a dit, lorsque nous nous trouvions à la fourche, qu’il allait s’ennuyer de moi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s