Stream-tease

c1_nellyarcan_hi

Très honorée d’avoir contribué à ce bel ouvrage qui se consacre au travail de l’écrivaine Nelly Arcan avec un texte intitulé « Stream-tease full naturel ». Je t’y parle du qualificatif insidieux que représente le mot « naturel » et de la misogynie entre femmes; cette misogynie qui nous divise à la racine et dont l’écrivaine Nelly Arcan m’a permis d’expier les derniers relents.

Nelly Arcan, Trajectoires fulgurantes sous la direction d’Isabelle Boisclair, Christina Chung, Joëlle Papillon et Karine Rosso est dispo en librairie depuis le 9 mai.

d977a482-ac83-49c9-8eb2-3100ec5b02fb

Les vents stellaires

lesventsstellaires

Tout était ancré dans les nuages si l’on peut appeler ça un ancrage. Les arbres déchargeaient leurs racines dans les cumulus qui traçaient des éclairs pour rejoindre la croute terrestre. J’avais toujours pensé que les choses étaient solides et durables sous mes pieds, mais là, je réalisais qu’elles n’étaient que de brèves et intenses lueurs ramifiées. On creusait naïvement les fondations de nos maisons dans ces amas naturels de gouttelettes d’eau. En dessous de nos habitations, il y avait des squelettes humains qui tombaient, qui rentraient dans le sol pour aller rejoindre le manteau terrestre. Tout ce qu’on érigeait tenait sur la disparition de nos ancêtres. En suspension dans l’atmosphère, il fallait maintenir l’équilibre entre nos ascendants et notre ascension, il fallait accueillir la mort comme notre propre fondation. Sinon, on allait s’écrouler pour de bon. Le feu du soleil traversait les lignes des stratus. Les rayons se liquéfiaient durant le processus. Je réalisais que ce que j’avais toujours appelé « la pluie » était en fait des particules de lumière. Elles cherchaient à rejoindre la nappe phréatique après avoir recueilli les odeurs subtiles de notre peau. Moi qui suis confuse depuis des mois, j’apprenais que la clarté était toujours accessible à qui savait reconnaitre son prisme dans les offrandes du ciel.

Je pensais que j’étais en chute libre dans le monde que je redécouvrais, mais une sensation de légèreté m’a rappelé que j’étais supportée par le même parachute que mon fils m’avait dessiné. C’était peut-être pour me montrer que la vie se trouvait dans l’atmosphère et pas seulement sur la Terre. Elle provenait de l’univers qui nous renvoyait tout le temps sa lumière et, avec elle, sa chaleur. Les photons portaient le message qu’à notre naissance, on étaient des feuilles d’automne déjà rougies, détachées de leur rameau. On étaient arrivées pour préparer la dormance de nos mères, la semence de nos filles. On avait d’abord été bercées durant des milliards d’années par les vents stellaires, pis transportées jusqu’ici pour réapprendre la liberté dans la pesanteur et la douleur. Le même souffle sidéral nous offrait la grâce de mourir sur nos nervures avant de retourner dans l’aventure. Je me suis réveillée en me demandant pourquoi, mais POURQUOI, j’avais tant de mal à me déposer.

☆ Horoscope Mai 2017-Sisterhood ☆

tumblr_mv26ozqPgs1sgl0ajo1_500

Une fois par mois, je m’assois et j’étudie l’alignement des planètes des prochains 30 ou 31 jours à venir pour toi. J’intuitionne, avec mes livres d’astrologie anti-rubrique de magazine pis mes antennes ultra-cosmiques, un horoscope avec des guidelines, des choses à réfléchir, des idées à approfondir pour ton signe et ton ascendant. Ce mois-ci, ça se passe sur le thème du

sisterhood_33778

On laisse s’effriter la jalousie féminine en développant des connexions avec les autres; des connexions qui passent par les étoiles pis les planètes. C’est pour ça que, ce mois-ci, tu trouveras dans ton horoscope une photographie et une citation d’une femme extra qui est née avec le même signe que toi.

~ Événements marquants ~

Le 10 mai, on aura droit à une pleine lune en scorpion et le 16 mai, c’est Mercure qui roule dans la constellation du Taureau. Le 20 mai, le soleil fera shiner les Gémeaux en chacun de nous, et ce, jusqu’à la nouvelle lune qui, elle aussi, sera en Gémeaux. Ça s’annonce beau, mais pour ça, va falloir faire comme les fleurs ce mois-ci pis apprendre à bloomer ensemble.

☆ ☆ ☆

*Le féminin est employé pour alléger le texte.

♈ Bélier

gloria-steinem-lesbian-2013

Le mois de mai t’invite à accueillir tes sentiments intenses. Ground-toi dedans, ne les fuis pas. Laisse-les motiver tes actions. Oublie le genre auquel tu supposément appartiens et agis à partir de ce qui t’anime vraiment et non de ce qui te représente socialement. Offre la possibilité aux autres qui t’entourent de faire de même. Prépare le terrain en leur montrant combien tu ne te soucies pas des présupposés. Sois la première à te mettre à danser, déconner, crier sur la place publique. Ne te laisse pas ébranler par celles qui te jugent parce qu’elles ont de la misère à bloomer. Rappelle-toi que ce n’est pas tout le monde, loin de là, qui est prêt à s’ouvrir et à s’habiter entièrement. Garde aussi ça en tête:

Any woman who chooses to behave like a full human being should be warned that the armies of the status quo will treat her as something of a dirty joke. That’s their natural and first weapon. She will need her sisterhood.

Gloria Steineim, féministe, journaliste et Bélier

Ne tombe pas dans le piège de te prendre pour le centre du monde parce que tu te libères. Tu auras besoin de support pour bloomer entièrement. Je ne parle pas d’un amoureux ou d’une amoureuse, mais bien d’une amitié qui coule dans le sang de l’humanité, d’un sisterhood plus solide que le plywood. Apprends à reconnaitre tes alliées et invite-les à « danser ».

♉ Taureau

HB/Fichner/859350 Figure:  859350_03-18 customer supplied MH  6/14/00

Le mois de mai te convie à assouplir ta pensée en même temps qu’à détendre les tensions dans ton corps. Trouve ce lieu de tous les possibles dans ta tête pis dans ton cœur et essaie d’y résider le plus souvent possible. C’est là que ça vibre. Réalise combien les autres qui t’entourent sont importants, combien ils font partie du même tissu vivant que toi. Vous êtes interdépendants. C’est comme les arbres d’une forêt qui, sous leur tapis d’épines et de branchouilles, communiquent et se supportent les uns les autres avec leurs racines. Les plus forts envoient de la sève aux plus faibles, à ceux qui manquent de lumière, c’est comme ça : personne ne survit seul. Ouvre-toi au langage silencieux de tes amies et prends conscience de leur unicité comme de la tienne. Connecte toi à cette unicité, fais-la circuler.

There is a vitality, a life force, an energy, a quickening that is translated through you into action, and because there is only one of you in all time, this expression is unique. And if you block it, it will never exist through any other medium and will be lost.

Martha Graham, danseuse et Taureau

Cesse de te définir parce que tu possèdes ou par ce que tu fais dans le monde. Lâche tout, pour une fois. Tu vas découvrir une forme d’abondance, celle de ton énergie vitale, celle des autres et, surtout, celle qui émerge de votre rencontre.

♊ Gémeaux

xxx-hnb-rachel-caqrson-18470-x-large

Ton tempérament fougueux, ta vitalité et ta joie seront à l’honneur ce mois-ci, si bien que tu pourras servir de guide pour celles qui résistent à l’émerveillement. Reconnais que, pour certaines de tes amies, il est difficile de se connecter avec l’enfant artiste qui sommeille en elles. Si toi-même, tu t’en es éloignée et te sens amorphe (énergie faible) ou rigide (énergie ne circule pas), c’est que tu es très loin de ta nature comme de LA nature. Rappelle-toi ceci et sers-t’en comme guide :

Those who contemplate the beauty of the earth find reserves of strength that will endure as long as life lasts

Rachel Carson, auteure, écologiste, militante et Gémeaux

Ouvre tes yeux, ouvre tes sens, je veux dire: c’est le printemps! Il y a des choses qui bloom au mètre carré, même en pleine ville. La nature est partout. Tout en est issu. Reconnais ses occurrences, mais surtout, et ce sera ton défi pour ce mois-ci : ressens cette nature dans ton corps, vois comme tu en fais intimement partie. Tu es douée pour reconnaître la beauté chez les autres, mais cette fois-ci, laisse voir la tienne en partageant la grandeur de ce que tes sens sont en mesure de capter. Tu verras que tu partages avec les autres le même désir d’émerveillement, aussi enfoui soit-il. Partage tes découvertes, tes interrogations intimes, tes émerveillements qui reflètent ta vitalité avec tes amies. Elles se sentiront plus près de toi et tu te sentiras plus vivante.

♋ Cancer

landscape-1432505881-hbz-frida-1943-540922799-index

Le mois de mai t’invite à cesser d’essayer d’être « quelqu’un ». Tu n’as pas à agir d’une manière précise ou à adhérer à tout ce que les gens de ton réseau véhiculent pour faire partie d’un tissu vivant et vibrant de la vie, au contraire. Prends une pause, arrête de vouloir te faire reconnaître par un certain type de personne. Tu n’as pas à « faire » quoi que ce soit pour exister. Prends le temps de sentir la vraie affaire, ce que tu es, ce qui te pousse à créer en dehors de l’amour des autres. Souviens-toi de ce que cette grande dame a dit :

The most important thing for everyone in Gringolandia is to have ambition and become ‘somebody,’ and frankly, I don’t have the least ambition to become anybody.

Frida Kahlo, artiste et Cancer

Toi aussi, troque les ambitions pour l’enthousiasme, les censeurs pour l’encouragement, la recherche de reconnaissance pour l’amour propre, la personnalité figée pour les possibles. Tu te sentiras beaucoup plus supportée dans tes projets. Plus vivante et unique, aussi. C’est en vivant dans les possibles que tu vas développer des liens avec celles qui te font réellement du bien, celles qui ne te relèguent pas dans l’ombre de leur succès. Tu vas te rendre compte que tes alliées ne sont peut-être pas issues du même background, de la même formation académique ou de la même idéologie que toi parce que, la connexion, ça n’a rien à voir avec ça.

♌ Lion

sn_ts_122210_hdr

Le mois de mai t’invite à reconnaître davantage le rôle essentiel que jouent celles qui t’entourent dans ta vie et te convie à donner sans t’attendre à recevoir en échange. Pas facile. Il va te falloir du courage parce que tes dons seront des leaps of faith. Imagine-toi qu’en donnant sans retour, tu sèmes quelque chose, que ça contribue à solidifier un réseau humain plus vaste auquel tu appartiens. Accepte le fait que tu n’as pas beaucoup de contrôle sur les gens et les événements. Souviens-toi par contre que tes actions, aussi minimes soient-elles, et que tes intentions ont un effet important même si tu ne vois pas de résultats. Pense à ce que cette célèbre aviatrice et aventurière, voyageant d’un endroit à l’autre sans grands attachements, a dit un jour :

A single act of kindess throws out roots in all directions, and the roots spring up and make new trees.

Amelia Earhart, aviatrice et Lion

Tu n’as pas besoin de contrôler les choses, d’exiger un résultat pour tes actions, pour ressentir ton pouvoir. Redéfinis pour toi-même ce qu’est le pouvoir: remplace la domination par l’encouragement, l’influence par l’accueil de la différence, le désir d’avoir raison par la passion d’apprendre, la hiérarchisation par la connexion aux autres. Encourage les autres à faire de même. Il est là, ton véritable pouvoir dans le monde.

♍ Vierge

mere_teresa_olympia_alberti_v2

Le moi de mai t’invite à prendre un moment pour accueillir les émotions intenses qui t’habitent et pour créer quelque chose à partir de celles-ci. Ce ne sera pas parfait, mais ça va te permettre d’entrer dans un espace au fond de toi, un lieu où tu peux véritablement connecter avec toi-même comme avec les autres. Tu vas découvrir une autre forme de savoir; un savoir moins cérébral, moins pratique, mais plus ouvert sur le monde. Surtout, tu vas entrer en contact avec ta nature joyeuse parce que là, il faut que tu stretches plus tes frontières pour accueillir la joie dans ta vie. Médite sur les multiples pouvoir de la joie:

Joy is prayer; joy is strength: joy is love; joy is a net of love by which you can catch souls.

Mère Térésa, missionnaire et Vierge

Pour t’ouvrir à la joie, il faut que tu sois plus indulgente avec toi-même. Essaie de t’entourer davantage de gens playful, plutôt que de gens super critiques. Les critiques te stimulent intellectuellement, c’est super, mais leur rigidité ne permet pas à ta joie de se manifester. Tu passes beaucoup de temps et tu dépenses beaucoup d’énergie à justifier tes actions, même dans ta tête. N’aie pas peur de te perdre dans de la naïveté, ton sens du discernement va toujours être là pour ne pas que tu sombres dans la médiocrité ou dans l’ignorance. Pense à la joie comme à une voie de passage, un chemin qui te permet de rejoindre un sisterhood vibrant, capable de t’accueillir au grand complet. Engage-toi dans ce passage avec confiance.

♎ Balance

07102014-hannah-arendt

Ce mois-ci, l’alignement des astres t’invite à prendre le temps de ressentir ta douleur, à explorer le besoin profond qui se cache derrière ton désir d’être admirée. Ce peut-être le besoin d’être vue, reconnue, protégée ou aimée. D’explorer à fond cette chose qui t’habite te permettra de trouver ta vraie radiance pour que tu shine from within. En faisant tomber ton masque, ton entourage ne te trouvera peut-être pas immédiatement aussi captivante, mais il est important que tu apprennes à combler tes besoins toi-même avant de chercher à exister dans le regard des autres. Recentre-toi sur la vraie affaire. Le mois de mai, c’est un bon moment pour toi pour apprivoiser ta solitude. Si ça te fait peur, médite là-dessus:

Dans la solitude, je suis « parmi moi-même », en compagnie de moi-même, et donc deux-en-un, tandis que dans la désolation, je suis en vérité un seul, abandonné de tous les autres.

Hannah Arendt, philosophe et Balance.

La solitude, ce n’est pas un désert, au contraire, c’est un état d’esprit qui t’invite à t’habiter pleinement. C’est un ground à partir duquel ton énergie se renouvelle indéfiniment et c’est là où se développe le véritable sisterhood. N’oublie pas que c’est la singularité et l’authenticité de chacune qui font la force du clan. Élimine quelques engagements qui ne te font pas vibrer et recentre-toi pour que tes projets et tes relations partent de la bonne place.

♏ Scorpion

margaret-mitchell

Le moi de mai t’accueille dans toute ton intensité pour que tu bloom encore plus. Laisse cette intensité qui t’habite te faire vibrer, te faire briller. Fais-lui de l’espace en masse. Pour ça, l’alignement des astres t’invite à être moins obstinée parce qu’en étant têtue, mine de rien, tu perds de la force. Tu la donnes aux autres plutôt que de renouveler ton énergie vitale. Au lieu de te fixer un objectif unique ou de croire qu’il n’y a qu’une seule manière de combler tes besoins, reste ouverte à toutes les possibilités. Tu seras moins frustrée lorsque les choses ne vont pas selon ta volonté. N’oublie jamais ceci:

Life’s under no obligation to give us what we expect.

Margaret Mitchell, Écrivaine et scorpion

La vie change, la vie est un mouvement perpétuel. Elle n’est pas linéaire. Aligne-toi avec elle, avec les cycles des saisons, des jours, de la lune. Ça te permettra d’accueillir plus facilement les changements de direction, les refus et les échecs, mais aussi les autres, de manière générale. Quand tu t’obstines ou tu te fixes sur une seule personne ou une seule chose, tu crées des murs, une distance. Laisse-toi de la place pour être surprise, pour être émerveillée. Ton sisterhood a besoin d’ouverture pour se tisser.

♐ Sagittaire

emily_dickinson950x320-800x450

Le mois de mai t’accueille dans ton grand besoin d’espace, de liberté, mais il t’invite aussi à t’engager davantage, moins dans tes projets que dans tes relations avec les autres. Émotivement, je veux dire. Tu as peut-être peur de te sentir coincée ou que ton rapport à la vie soit moins fluide, mais c’est quelque chose qu’il te serait bénéfique de développer. Je parle surtout de tes rapports one-on-one avec tes amies. Tu as tendance à oublier l’importance que chacune d’elles a dans ta vie en te disant, avec un esprit de lâcher-prise, que tu pourras toujours en rencontrer d’autres. Oui, c’est la vie, que les choses changent, les gens s’éloignent, mais je t’invite tout de même à méditer ceci :

Till the first friend dies, we think our ecstasy impersonal, but then discover that he was the cup from which we drank it, itself as yet unknown.

Emily Dickinson, Poète et Sagittaire

Tu as une facilité à t’inscrire dans une communauté, mais ce sont les liens singuliers qu’il te faut approfondir pour vivre un réel sisterhood. Souviens-toi que personne ne peut t’enfermer sauf toi-même. Un engagement, s’il n’est pas vu comme une fatalité, crée une autre forme de liberté. Ça s’appelle être libre avec les autres et c’est vraiment extra.

♑ Capricorne

p01h2m3h

Le moi de mai célèbre ta douceur, mais il t’invite à explorer davantage ton intensité. Pour ça, il faut que tu lâches un peu la discipline. Les autres te perçoivent souvent comme une force immuable, une personne intouchable, ce qui t’empêche de connecter à tes amies à un niveau plus approfondi. Tes amies ne sont pas là simplement pour regarder le spectacle de ta vie et vice-versa. Il faut cesser de vous camper chacune dans votre bulle à vous raconter vos vies distinctes. Vois tes amies plutôt comme les cocréatrices d’une vie commune. Pense à un projet qui permettrait de mettre cette cocréation en valeur. Quelque chose qui te permette aussi d’aller dans l’intensité. Il faut que tu sortes de ton cocon! N’oublie jamais ceci:

L’abandon de projets communs est une offense à l’amitié.

Simone de Beauvoir, féministe, écrivaine et capricorne

Je te suggère de faire des choses avec les gens, pour de vrai, je veux dire, pas derrière ton écran d’ordinateur. C’est par la création commune que tu vas mieux comprendre l’importance de ton sisterhood et le sentiment de vacuité qui vient avec tes réussites personnelles. En laissant libre cours à ta vulnérabilité au sein de tes projets avec les autres, ça ouvre un espace pour que s’enracine un solide sisterhood en toi et tout autour.

♒ Verseau

images-1483856142883-1483856067938-angela-davis

Le mois de mai accueille ton indépendance, ton inventivité, et ton dévouement social, mais il te convie aussi à une plus grande ouverture envers les divergences d’opinion et à plus de connexion avec tes proches. Pour ça, il te faut comprendre que tu ne peux pas les transformer en “toi” ou les changer radicalement. De toute manière, l’accueil inconditionnel est la seule manière de déclencher un véritable changement chez les autres, comme en toi. Si tu veux changer les choses, enracine-toi dans un sol meuble, accueillant et nourrissant. Deviens ensuite ce sol pour les autres. Lorsqu’ils se sentent bien accueillis, les arbres déploient leur couronne et modifient la trajectoire de leurs branches pour mieux rejoindre la lumière. Chacun s’adapte à la position de l’autre et c’est ainsi qu’on constate, quelques années plus tard, que la forêt a changé.

We have to talk about liberating minds as well as liberating society.

Angela Davis, militante, philosophe et Verseau

Tu as tendance à croire que tu es la seule à vivre autant d’insatisfactions, alors tu te rassures en te disant que tu es spéciale. Tu te dis que tu es plus critique et plus consciente que les autres. C’est dur de lâcher le « spécial », mais il masque ta douleur, ton réel désir de te connecter aux autres. Lâche-le! Tu n’es pas spéciale. Personne ne l’est. Mais comme les autres, tu es précieuse. Offre-toi la joie de te fondre dans un sisterhood.

♓ Poisson

maxresdefault

Le mois de mai accueille ton côté intuitif et ton ouverture, mais il t’invite aussi à montrer ta force. Beaucoup de gens comptent sur toi et te perçoivent comme une amie toute spéciale, parce que très attentive et sensible. Tu es celle qui comprend, qui ne joue pas la game, qui est humble. Pour les mêmes raisons, ceux et celles qui comptent sur toi te perçoivent souvent comme quelqu’un de faible. Tu es pourtant très forte, mais tu ne mets pas en valeur cette force. Ce mois-ci, reconnais que ton authenticité est une force même si elle n’est pas valorisée socialement : montre là! Essaie de te lier à des gens qui ont le même genre de force que toi, un sisterhood de femmes qui offrent de l’espace aux autres pour se déposer par le simple fait d’être elles-mêmes. Cesse de te sentir petite, transmets ton savoir en te célébrant. Répète-toi ceci comme un mantra, ça te va bien:

I will be the gladdest thing under the sun! I will touch a hundred flowers and not pick one.

Edna St. Vincent Millay, poète et poisson.

Tu as compris ce qu’était le véritable pouvoir, c’est-à-dire de toucher sans prendre. Maintenant, il faut que tu te connectes avec la wildness dans tout ça. N’aie pas peur de ne pas être douce, laisse ta wildness te guider et te lier à d’autres qui l’ont aussi trouvée. Ensemble, honorez-vous.

☆ ☆ ☆

blog92

Bon mois de mai, sisters!

☆ Horoscope Avril 2017 ☆

Une fois par mois, je m’assois et j’étudie l’alignement des planètes des prochains 30 ou 31 jours à venir. J’intuitionne, avec mes livres d’astrologie anti-rubrique de magazine pis mes antennes ultra-cosmiques, un horoscope avec des guidelines, des choses à réfléchir, des idées à approfondir pour ton signe et ton ascendant.

Événements marquants :

Ça bouge dans le ciel, c’est en constant mouvement, pis c’est prouvé que ça bouge en dedans de toi en même temps. Tu ne t’en rends pas compte parce que tu regardes de l’asphalte ou un horizon de lumière artificielle. Je te jure que si tu te branches par en haut, toi aussi, le 2 avril, tu vas sentir que Vénus fait son entrée dans la constellation du Poisson, alors que le 12 avril, tu vas faire l’expérience d’une belle Pleine Lune en Vierge. Le 26, ton corps va se préparer à recevoir tout plein d’énergie comme la Nouvelle Lune qui se berce dans la constellation du Taureau. Juste un peu avant, c’est-à-dire le 19 avril, c’est le soleil qui éblouit la constellation du Taureau. Cette semaine-là est chargée parce que le lendemain (20 avril), Mercure entre dans la constellation du Bélier et le 21, c’est Mars qui roule chez le Gémeau. On finit ça en beauté, mais aussi en intensité, parce que le 28 avril, Vénus entre dans la constellation du Bélier.

☆  ☆ 

*Le féminin est employé pour alléger le texte.

♈ (Bélier)

L’enjeu, pour toi, ce sera de rester CENTRÉE malgré l’activité intellectuelle incessante. Je veux dire : si tu penses que ton esprit est occupé en ce moment, avril t’augmente le FLOW d’idées intensément en plus de te rendre IMPULSIVE. Ça va spinner pour tout le monde, mais comme t’es plus sensible à ça :

Respire profondément. LÀ. MAINTENANT. Et pense à le faire souvent. Ton ÉQUILIBRE en dépend.

breath-in-and-out

Source

Le mois commence en douceur et en sensibilité, c’est un bon moment pour te trouver un GROUND sur lequel atterrir durant le reste du mois quand ton agressivité, qui ajoute certainement quelque chose à ton intelligence aiguisée, compromet ton rapport aux autres.

Porte une attention particulière aux hypothèses que tu émets sur les autres, elles sont la plupart du temps des projections de ta personnalité : ça t’aide pas. Ça les turn off. Reste ouverte aux autres comme tu sais si bien l’être face aux changements. La nouvelle lune (26 avril) devrait t’aider à trouver un ÉQUILIBRE intéressant entre ta détermination personnelle et ton accueil de la différence chez les autres.

♉ (Taureau)

Il faut que tu t’OUVRES davantage. Il faut que tu OUVRES un plus grand ESPACE à l’intérieur de toi, que tu élargisses également l’espace qui t’entoure pour que ça se répercute sur ton rapport au monde qui semble rétrécir ces temps-ci. Prépare-toi dès maintenant: OUVRE LA RÉGION DE TON COEUR pour ne pas accumuler de choses qui te rendent petites, pour ne pas IMPLOSER.

111019395_o

Source

Ce mois-ci, fais l’effort de te laisser habiter par de nouvelles idées. Il y en aura plein dans l’air : laisse-les te traverser SANS TENTER DE LES POSSÉDER. Let them flow through your heart. Tu n’as pas besoin de t’enraciner autant dans ton esprit pratique. Avril ne te fera pas perdre le contrôle: PROMIS JURÉ! Tu crois peut-être que tu trouves la paix intérieure en restant calme et rationnelle, mais derrière ce calme, il y a plein de doutes et d’hésitations non avoués. Il y a aussi un grand besoin de t’OUVRIR AUX CHANGEMENTS et de faire quelque chose par pure impulsion.

Porte une attention particulière à la rigidité qui t’habite lorsque tu entres en contact avec les autres: ta gentillesse ne la masque pas. Par chance, les alignements de planètes te rendent bien chaleureuse, profite du mois pour développer ta RÉCEPTIVITÉ envers toi-même et envers les autres.

♊ (Gémeaux)

Ouaaah, c’est frénétique pour nous autres, ce mois-ci. Va falloir faire de GROS EFFORTS pour sortir de notre tête parce que tout nous y ramènera. On profitera des premiers jours du mois pour s’enraciner dans notre intuition et notre sensibilité, ça nous permettra de mieux accueillir nos moments intellectuels SURVOLTÉS.

Notre petite tendance fallacieuse à imposer notre point de vue sera à son comble. Au moins, on a le mérite d’être ORIGINALE et d’inspirer les autres, mais va falloir tout de même faire attention de ne pas tomber dans la DOMINATION, de prendre le temps de respirer et de garder le silence, parfois, pour mieux incuber. Pas facile pour nous, les Gémeaux, qui voulons toujours tout partager.

OU_MARTELER__51148

On profitera du mois d’avril pour apprendre à rester dans nos corps et dans nos sensations lors de nos tempêtes d’idées et pour travailler sur la FLUIDITÉ dans nos rapports avec les autres.

 

♋ (Cancer)

Toi, le mois d’avril t’équilibre, à condition que tu te fasses CONFIANCE. Ta nature sensible, imaginative et intuitive te permet de gérer le tourbillon d’idées nouvelles que t’apporte le printemps. Tu penses peut-être que tout ça t’étourdit, qu’il faut que tu te concentres sur du connu, mais, en fait, t’es mieux équipé que les autres pour la nouveauté, parce que t’es DANS TON COEUR! Restes-y. Le seul risque est que, te sentant en dehors de ta zone de confort, tu hésites à concrétiser ce qui te traverse l’esprit. Je te dis n’hésite pas :

GO_52706.gif

Ton désir de vouloir garder les gens que tu aimes tout près de toi te confère un je-ne-sais-quoi de chaleureux, mais sache que le mois d’avril transformera plusieurs de tes proches en GIROUETTES qui ont besoin d’explorer, d’exploser, de s’éloigner aussi. Pour ça, je te dis :

LET_GO_53530

♌ (Lion)

C’est que je te vois venir avec tes DÉBORDEMENTS D’ENTHOUSIASME qui camouflent trop souvent un certain DOGMATISME pour tes idées, pour ta vision du monde. Oh, t’as des bonnes idées, t’es créative, pis généreuse, mais ton défi, ce mois-ci, c’est de DESCENDRE DE TON PIÉDESTAL et de rester connectée à qui tu es et non à ce que tu possèdes (statut social, objets matériels, pis même à tes idées et à tes qualités).

Quand je dis de rester connectée à « qui tu es », ça veut dire de réaliser que tu fais partie d’un tout et que ce tout fait partie de toi: il ne t’appartient pas. Répète après moi, pis feel la chose :

Je suis la MER.

Je suis le VENT.

Je suis la PLUIE.

Je suis le ROCH.

Je suis la VOISINE.

Je suis

rlj2igsk

Dans tes relations, sors du paraître. Plutôt que de croire que les idées qui te traversent l’esprit t’appartiennent, donne-toi le défi et LE PLAISIR de croire que ces mêmes idées traversent les autres aussi et te LIENT IRRÉMÉDIABLEMENT à eux. Ça t’évitera de tenter involontairement de les dominer.

T’es peut-être bien entourée, parce que c’est vrai que tu es chouette à côtoyer, mais tu ressens quand même une certaine forme de déconnexion. Ta nature chaleureuse est célébrée (et god knows que tu aimes être célébrée), mais elle le sera encore plus si tu travailles ta CONNEXION avec les autres et avec l’univers en entier.

 

♍ (Vierge)

D’entrée de jeu, ce mois-ci, ce n’est pas la peine d’essayer de tout comprendre : tu ne pourras pas. Ça va TROP VITE POUR TOI. Accueille avec amour le flux des idées brutes et imparfaites qui te traversent. Ta facilité à discriminer le génial du mauvais te permet de faire le ménage dans tout ça. Go with the flow. Ça va te faire du bien.

Ta tendance naturelle à vouloir te dépasser t’aide à accueillir le tourbillon d’idées, mais fais un effort pour ne pas tomber dans le perfectionnisme et les hésitations qui viennent avec. EXPLORE FOR THE SAKE OF IT! Prends des RISQUES. AMUSE-TOI. Ça te permettra aussi d’être moins rigide dans ton jugement par rapport aux autres (qui le ressentent, d’ailleurs).

Ta facilité à aider les autres sera tout spécialement appréciée. Les gens vont venir naturellement vers toi pour goûter à ton esprit pragmatique et à ta pensée analytique : ça leur fera du bien et à toi aussi. Et c’est bien beau la modestie, mon amie, le doute de soi pis toute aussi, mais DROP IT pour ce mois-ci: HONORE-TOI À FOND.

tenor

 

♎ (Balance)

Toi, t’es cool. EASYGOING pis toute. Franchement, ça ne t’affecte pas tant que ça l’activité incessante de l’esprit, à moins que tu te sentes seule ces temps-ci. Dans ce temps-là, ça te rentre vraiment dedans. Le défi pour toi, ce mois-ci, c’est donc de RESTER CONNECTER AUX AUTRES, à ceux et celles qui te groundent, qui te font du bien. Les gens t’aiment plus que tu penses, ils recherchent ta belle présence rassurante. Il y en a que t’auras pas nécessairement envie de voir : DON’T.

Je te dirais que le mois d’avril va probablement t’amener des idées « crues », que tu ne trouveras pas « belles », mais il faut parfois que tu acceptes que l’HARMONIE SOIT ABSENTE de ton esprit, pis qu’elle soit exempte de ton apparence aussi sans te sentir amoindrie. Tu ne vas pas perdre ton ground pour autant, au contraire, tu vas t’enraciner encore plus. Ta réceptivité envers les autres est équilibrée, mais ton côté RAW mériterait d’être accueilli un peu plus. Et avec détermination, c’est-à-dire sans avoir peur de déplaire ou de ne plus être admirée.

Mais tu « smooth » TELLEMENT le monde

tu

SMOOTH_64897

partout où tu passes. Tu vas vraiment nous faire du bien ce mois-ci. Garde un peu de ton smooth pour toi, par exemple.

 

♏ (Scorpion)

Ok, toi, va falloir t’endormir un peu l’intensité parce que sinon, tu vas te DÉVORER toi-même juste après avoir bouffé les autres à qui tu donnes un peu trop de tes énergies. Tu sais, ça ne fait pas toujours du bien d’avoir quelqu’un d’aussi dévoué à ses côtés. Tu persistes, tu t’obstines, mais ce mois-ci, le mot sur lequel il faudrait que tu médites, c’est « FLUIDITÉ ».

Reste présente à toi-même et aux autres pour voir quels sont les réels besoins de chacun. Ne me dis pas que ton besoin est de combler ceux des autres, je veux dire, CREUSE POUR DE VRAI. Pourquoi tu te donnes de même? De quoi tu t’anesthésies? Prends du recul. T’as besoin de temps en solo. T’as besoin de détente. RESPIRE DEDANS et observe ce qui monte en toi.

pencil-small

Source

Tu as une super  imagination, mais profite du mois pour en expulser un peu les passions. Ça va te permettre de te centrer et de DÉNOUER les insécurités qui empêchent une certaine fluidité dans ta vie de manière générale.

♐ (Sagittaire) 

Hey madame liberté, t’as pas de problème à laisser le flow des idées te traverser. Je t’admire pour ça (c’est SÛR que j’ai un kick sur toi). Quand il y a un tourbillon, si t’es centrée à ce moment-là, tu RENTRES DEDANS pis tu tournes avec. 

NO_PROBLEMO_10671

Tu en ressors grandie et encore plus MAGNIFIQUE. On dirait parfois que tu pourrais vivre seule sur la planète pis que ça ne te ferait PAS UN PLI dans ton (trop grand) nombril. En plus, on dirait que la chance est de ton bord.

J’ai comme envie de te dire qu’on n’est pas tous et toutes comme toi. En général, les gens sont inquiets. Pis au fond, je suis certaine que tu l’es aussi. T’as un BLIND SPOT à ce niveau-là et si tu le regardais en face, je te promets que tu vivrais une vraie de vraie AVENTURE (toi qui cherches ça tout le temps).

Ce serait le fun que tu nous partages tes VULNÉRABILITÉS, ce mois-ci. Ça nous rassurerait. Je sais que c’est engageant pour toi, pis que tu n’aimes pas trop ça, mais de faire un petit tour dans l’univers des insécurités des gens qui t’entourent te permettrait de saisir pourquoi ces mêmes gens NE TE COMPRENNENT PAS. Tu te sentirais moins irritée, moins isolée dans ta belle GRANDE QUÊTE. Moins exigeante, aussi.

 

♑ (Capricorne)

Ok, arrête de faire comme si tu n’étais pas conventionnelle : tu l’es. Arrête aussi de faire comme si ça ne te dérangeait pas ce que les autres pensent de toi : fudge, y’a rien comme ton personal standing. Ton défi, ce mois-ci, c’est de LÂCHER LA CONVENANCE. Je suis certaine que tu travailles tes GUTS depuis plusieurs années, que t’es plus BOLD que tu ne l’as jamais été, mais c’est pas assez. Tu le sais bien. Et ne t’en fais pas, tu ne perdras pas ton honneur, au contraire : c’est en étant FRILEUSE que les gens que tu estimes le plus s’éloignent de toi. Parce que tu t’éloignes de toi-même.

Avril fera SHINER ton intelligence, c’est le moment pour toi de laisser parler tes impulsions avec nuances, comme tu le fais si bien naturellement. Tu peux donc lâcher ta prudence qui découle de ta peur de ne pas être approuvée par les autres. Tiens-toi DEBOUTE pour ce en quoi tu crois.

tumblr_inline_og2usg4xkh1uya518_500

Profite du mois pour t’ouvrir un peu plus dans tes relations amicales et intimes. Montre-nous donc qui tu es! Pour ça, il faut que tu apprennes à faire taire la voix en toi qui recherche la bénédiction des autres et à T’ÉCOUTER POUR DE VRAI.

 

♒ (Verseau)

Tu ne vas pas aimer ça, mais c’est le temps pour toi d’essayer de TOMBER EN AMOUR avec ce que tu DÉTESTES. Tu vas voir que ce mois-ci, des idées qui normalement te rebutent vont te traverser l’esprit : EXPLORE-LES! C’est bon pour ta belle nature

inventive_15883

Ta relation avec les autres est marquée par ton côté idéaliste, ce qui justement ne te permet pas souvent d’entrer en véritable connexion avec les autres. T’es comme dans une BULLE. Le mois d’avril va accentuer ta BULLE, mais c’est aussi un bon moment pour en prendre conscience, pour laisser entrer ce que tu mets à l’écart d’habitude. Tranquillement, ta BULLE va s’effriter un peu. Ce ne sera pas facile pour toi, mais ça vaut la peine, je te jure. Tu vas te sentir TELLEMENT PLUS LIBRE.

giphy

 

♓ (Poisson)

Wow, le mois d’avril pour toi, ça va être comme un CADEAU. L’activité incessante de l’esprit ne t’assommera pas parce que tu es capable de beaucoup d’accueil et de fluidité. Le risque pour toi est de te laisser envahir ou de croire en tout ce qui te traverse, en tout ce que te racontent les gens: de prendre tout ça pour du cash. Je te conseille, en ce sens, d’essayer de faire des choses qui t’ancrent dans le MONDE COMMUN, genre lire les journaux, avoir une routine. Développe ton esprit critique, ton esprit pratique.

Tu pourrais aussi te donner le défi de concrétiser certains de tes projets ou d’exprimer tes idées,  de les METTRE AU MONDE ou d’explorer directement la matière. Tu as tendance à vivre beaucoup de choses dans l’abstrait. Même si ce que tu fais semble concret pour toi, les autres n’ont pas le plaisir de TE VOIR dans toute ta splendeur. Il est temps d’arrêter de croire que tu vas avoir l’air déconnectée.

tumblr_mjjvxatjrb1s32gwbo1_500

Ta grande sensibilité te rend vulnérable aux autres, c’est peut-être pourquoi tu hésites à concrétiser tes idées, mais crois-le ou non, c’est justement ce qui te permettrait de te sentir PROTÉGÉE.

☆  ☆ 

 Bon mois d’avril, toutes!

aucune tente assez grande pour nos jambes [fanzine]

Le petit dernier par Anne Pénélope D. Gervais et moi!

20170321_082618

aucune une tente assez grande pour nos jambes porte sur le rapport au monde que génère un trouble de stress post-traumatique et sur sa proximité avec l’univers des rêves. Un fanzine créé par et pour celles qui souffrent, qui rêvent et qui guérissent.
20 pages
Reliure artisanale avec du petit fil rose.

15

Disponible à la librairie L’Euguélionne et sur Etsy.

Sous les échafaudages

Le temps passe, tout s’effondre, pis j’ai acheté un beau bol dans lequel j’ai mis de l’eau jusqu’en haut des motifs, dans lequel j’ai ajouté deux fleurs, des dahlias qui flottent à côté de mon lit pendant que je suis en train de lire toute l’œuvre d’Hélène Dorion : je peux juste pas m’arrêter. Je prends soin de souligner les passages qui me serviront de mantras pour des genres de rituels improvisés. Ils m’accompagneront chaque fois que viendra le temps de me laisser couler au fond, de revenir à la surface de ce qui restera des effondrements. J’ai aussi, à portée de mon oreiller, une coup’ de livres de philosophies orientales, question de continuer de réveiller Shakti entre deux cours de baladi parce qu’il faut que ça circule cette énergie-là.

Ma relation amoureuse avec lui, pis celle avec le féminisme aussi, m’ont révélé plein de choses essentielles, mais ça a comme endormi Shakti solide, ça m’a dépouillée de l’émerveillement qui m’égaye aujourd’hui, qui ne me quittera plus : celui d’être une femme. J’y pense, ça m’a presque tuée ces histoires de féminité qui n’existe pas, cette négation de l’énergie utérine pour ne pas en blesser d’autres, pour ne pas s’aliéner comme si notre dissociation allait sauver les autres d’une douleur qui ne « devrait pas être », mais qui existe tout de même; une douleur qui pourrait peut-être nous faire guérir, ensemble, et accueillir ce qui est là comme ce qui n’y est pas, avec amour.

J’ai pris plein de détours intellectuels parce que je sais qu’il n’y a pas de raccourci pour changer les choses à la racine, pour mettre en lumière en moi comme ailleurs tout ce qui sert d’ancrage aux violences, pour ouvrir le ciel jusqu’à y faire entrer l’univers au complet, mais les échafaudages mentaux, que j’ai dû démonter un à un durant les derniers mois, m’ont fait dire des choses que je ne ressentais pas. Moi qui m’étais promis de ne plus jamais faire ça. C’est pour ça que je ne cherche plus à faire coïncider mon intention avec ma parole, mais j’essaie plutôt de m’habiter entièrement dans l’élan pour que les rationalisations ne me mènent plus en bateau, pour qu’elles se glissent hors des racoins, et s’en retournent dans la terre où elles seront ravalées par les derniers mystères.

J’avais tellement peur d’être vide, mais au fond, ce que je redoutais le plus, c’était de devenir comme ceux et celles que je jugeais pendant que j’échafaudais ma représentation mentale, pendant que je construisais ma vie dans l’adversité sur un sol où il aurait suffi de semer un peu plus d’empathie; un sol où je rencontre maintenant ces autres que j’ai tant méprisés,  ces autres qui me sourient sans me juger, qui m’accueillent peu importent mes luttes intérieures, mes résistances et ce que j’appelais avec beaucoup d’arrogance « mon intelligence » ou « mon sens critique ». Ces autres que je suis.

Il n’y a pas de moment plus transformateur que celui où tout notre petit être bascule pour devenir ce qu’on l’on a si longtemps dédaigné, ce moment où l’on perçoit son « monde précédent » comme un simple passage, un échafaudage qui nous a permis de mieux voir, depuis son sommet vertigineux, le ground duquel on a cru pouvoir s’échapper. On échafaude,  on dit « voilà ce qui devrait être », on invente un monde meilleur dans un ailleurs parce qu’on croit qu’il est impossible de le semer ici, sur une Terre souillée, mais j’ai mis mes mains dans la terre et je ne les ai jamais retirées : tout est là, tout est possible, je veux dire, there’s nowhere to go, c’est maintenant que ça se passe, c’est ici que ça vibre.

Les possibles

Je t’ai dit que c’était terrible parce que je réalisais que je ne voulais pas m’engager dans la vie et ça t’a fait sourire à cause de tous mes diplômes, de tous mes projets, pis de nos enfants, pis du fait que tu aies été le seul homme dans ma vie, mais je t’ai dit que tu comprenais mal ce que je voulais dire, que dans ma tête, je ne m’engageais pas, que je vivais au CARREFOUR DE TOUS LES POSSIBLES, que c’était dans ce carrefour que je voulais m’enraciner, là où je n’avais pas à faire de choix, là où je n’avais pas besoin de prétendre avoir un contrôle sur ma vie. Je t’ai dit que je me sentais prise dans une sorte d’ÉTHER de potentialités avec mes CRISTAUX pis mon crisse de TAROT, un ÉTHER duquel je ne savais pas comment sortir et que c’était pour ça que je voulais qu’une ARCANE MAJEURE ou qu’un ALIGNEMENT DE PLANÈTES choisisse pour moi, que c’était ça l’affaire, que ce n’était même pas une question de liberté, parce qu’au contraire,

« JE SUIS LIBRE COMME L’AIR SO PUT ME IN A FUCKING BOX I WON’T COMPLAIN JE TE JURE MAIS SCELLE LES JOINTS BEN COMME FAUT POUR PAS QUE J’ME FAUFILE »

Tu m’as dit BON BON BON, calme-toi, je suis là pour toi. J’ai dit : non. Arrête. Je t’ai quitté. T’as dit ouin pis.

L’autre jour, j’ai rêvé que j’étais dans une PISCINE, que le ciel était BLEU. Je me suis même dit « c’est les tropiques ici, c’est MERVEILLEUX». Toi tu étais sur le bord, tu réparais nos affaires. Je me vautrais sous l’eau, je veux dire, tu sais comme j’aime nager, comme j’aime être immergée. À un moment, je me suis rendu compte qu’il y avait une TOILE sur la piscine, que je ne pouvais même PAS VOIR à l’extérieur. Je me suis dit que tu l’avais mise là pour me protéger, comme d’habitude. J’étais euphorique. Je me roulais dans l’eau chaude : rien ne pouvait m’arriver. Je n’avais même pas peur de manquer d’air. Je pouvais encore m’imaginer le ciel BLEU. TOUT ÉTAIT POSSIBLE. À un moment, j’ai nagé jusqu’au bord de la piscine et j’ai soulevé la TOILE. Tu t’es penché avec un sourire bienveillant. Je t’ai demandé si le ciel était toujours aussi BLEU. Tu as ri chaleureusement en me disant doucement « pas vraiment, non : c’est l’hécatombe ici, Pattie !». J’ai soulevé un peu plus la TOILE et j’ai regardé le ciel : les nuages noirs, OPAQUES, bougeaient vraiment, mais vraiment trop vite. Ils s’accumulaient vers nous. C’était terrifiant. Tout allait exploser, tout allait nous emporter, tout allait nous détruire. Je suis sortie à la course me mettre à l’ABRI. Il faisait froid. Je tremblais. T’étais calme, tu rangeais lentement nos affaires en me lançant des regards rassurants. C’est qu’il y avait quelque chose qui se jouait entre moi et la tempête. J’étais comme connectée à elle. Je savais exactement à quel moment il y aurait des coups de tonnerre, je veux dire, je les sentais venir dans tout mon corps. Tout devenait irrémédiable. On aurait dit que LA TEMPÊTE, C’ÉTAIT MOI. J’avais tellement fucking peur.

pas_toi_17711